Sebring : les questions avant la course

La question principale avant le départ concerne Peugeot : est-ce que la marque au lion est capable d’aller chercher Audi ?

Sebring est chasse gardée du constructeur allemand depuis 2000. De plus lors de la seule confrontation directe entre Audi et Peugeot (Le Mans 2007), il a semblé manquer un petit quelque chose aux protos français pour réellement inquiéter les R10 sur la durée de la course.

D’autre part, Sebring est un circuit très particulier. Est-ce que les essais menés le mois dernier en Floride et la préparation hivernale en Europe auront été suffisants pour permettre à Peugeot de concurrencer Audi ce week-end ? Les premiers essais ne permettent pas de se faire une idée, même si les 908 ont fini les deux premières journées en tête.

Autre élément à prendre en compte : Audi a l’avantage du nombre, avec deux voitures (Kristensen/McNish/Capello et Werner/Luhr/Rockenfeller) contre une seule pour Peugeot (Minassian/Sarrazin/Lamy). Un avantage certain à Sebring.

Autre question en suspens : les LMP2 pourront-elles inquiéter les LMP1 ? On se souvient qu’en 2007, les Porsche RS Spyder du Team Penske avaient plus souvent qu’à leur tour terrassé les Audi en course. Or cette année, le règlement a bridé les LMP2 (à la demande d’Audi, peu satisfait de jouer les faire-valoir…).

Pour autant, les Porsche et les Acura ont pu chatouiller les LMP1 diesel lors des premières séances d’essai de cette semaine. Marco Andretti (Acura AGR) a notamment signé un très beau chrono hier soir.

Premiers éléments de réponse après les qualifications.

eget amet, pulvinar accumsan elit. sed id nunc