Aston Martin repart victorieuse des 24 heures du Mans en GT1

Cette année, le calendrier de l’écurie Aston Martin officielle ne comportait que les 24 heures du Mans. Et le constructeur britannique n’a pas raté ce rendez-vous puisque la 009 pilotée par David Brabham, Antonio Garcia et Darren Turner a remporté sa catégorie devant les deux Corvette officielles engagées en ALMS cette année. La seconde Aston Martin officielle, la 007, a terminé quatrième de sa catégorie après avoir rencontré quelques soucis durant la course.

Les deux Aston Martin privées, en revanche, n’ont jamais été dans le coup pour titiller l’armada Corvette. La n°59 du Team Modena ainsi que la n°50 du Vitaphone Racing Team n’ont jamais paru dans le rythme face aux Aston officielles. D’ailleurs, la n°50 a abandonné et n’a pas été classé.

Les Aston Martin officielles, au contraire, ont semblé un peu plus rapides que les Corvette en conditions de course, alors qu’elles étaient dominées en essais et qualifications. Les Aston cachaient t-elles leur jeu à ce moment là ? Possible, mais l’ensemble de l’écurie devait se remettre à la compétition tout comme certains pilotes.


© Michel Jamin – ACO/Nikon

Au final la marque britannique à réussi à conserver son titre, mais la bataille entre Corvette et Aston Martin a encore bien eu lieu puisque les deux premiers de la catégorie GT1 ont fini dans le même tour. En quatre confrontations Aston Martin contre Corvette, deux sont revenues à l’américaine (2005 et 2006) et deux à la belle anglaise (2007 et 2008). Nul doute que les deux constructeurs remettront ça l’année prochaine.

Aston Martin était également présent en LMP1 cette année en tant que motoriste de la Lola Charouz, équipée du même moteur que la DBR9 victorieuse en GT1. Cette voiture a terminé neuvième de la course, troisième dans la catégorie essence, après avoir rencontré des problèmes en début d’épreuve. Nul doute que cette voiture sera un bon outsider si elle revient en 2009. Encore faudrait il que la règlementation évolue pour arrêter d’avantager les moteurs diesel.

ut id, quis commodo Aliquam nunc mattis venenatis facilisis pulvinar