Kyle Busch s’impose devant….Carl Edwards

Au moins Kyle Busch a retenu la leçon de Bristol. Ecarté de la trajectoire et privé d’une victoire par Carl Edwards samedi dernier lors de l’épreuve de NASCAR Sprint Cup à Britsol, Busch n’a laissé aucune occasion à Edwards de se retrouver dans son pare-choc lors des derniers tours des Camping World RV Service 300 en NASCAR Nationwide Series samedi sur l’Auto Club Speedway.

Après un restart à huit tours de l’arrivée, Busch a tout de suite pris ses distances, comme il l’a fait durant toute la course, évitant ainsi que son rival ne soit tenté de le pousser. Busch s’est finalement imposé sous drapeau jaune quand Josh Wise est parti à la faute dans le dernier tour. Cette victoire est la septième de la saison pour Busch et sa 18ème en carrière.

Depuis le début de l’année Busch totalise pas moins de 18 victoires dans les trois principales séries de la NASCAR – huit en Cup, sept en Nationwide et trois en Craftsman Truck Series. Il s’est maintenant imposé dans les trois séries sur l’Auto Club Speedway égalant ainsi la performance de Mark Martin.

Busch a mené 144 des 150 tours de la course et est devenu le premier pilote à s’imposer depuis la pole position sur cette piste de deux miles.

“Cela a été impeccable ce soit. Simplement incroyable”.

Edwards, qui a coupé la ligne d’arrivée, collé au pare choc de Busch, conserve la troisième place du classement général, 222 points derrière Clint Bowyer qui a terminé septième. Brian Vickers a terminé troisième devant Jeff Burton, Jamie McMurray et le jeune Joey Logano.

Ce sont des débris de la Toyota de Jaso Leffler qui ont forcé les officiels à neutraliser la course pour la quatrième fois de la soirée au tour 138, offrant ainsi au public un shootout de huit tours. Busch a creusé l’écart et possédait 0.6 secondes d’avance au tour 143 pour rester confortablement en tête jusqu’au cinquième et dernier drapeau jaune.

Busch a dédié cette victoire au crew chief Jason Ratcliff, qui, comme six autres membres de la Joe Gibbs Racing, sons suspendus indéfiniment pour la NASCAR pour avoir chercher à cacher la puissance des moteurs il y a deux semaines à Michigan. C’est Doug Hewitt qui occupe le rôle du crew chief de la Toyota n°18 en attendant.

A noter qu’un problème électrique a forcé Brad Keselowski à rentrer dans son garage au tour 106. Après réparation il est revenu en piste, mais à 21 tours des leaders. En terminant 33ème, Keselowski conserve sa deuxième place au classement général, mais à 204 points de Bowyer.

commodo commodo ante. dictum Praesent ipsum dapibus at ut felis sem,