Quel visage pour l’ALMS en 2009 ?

L’American Le Mans Series sort de deux saisons superbes avec de belles batailles en piste entre Audi, Porsche et Acura. Pour autant, le championnat entrera en 2009 dans une nouvelle ère, car de nombreux changements vont intervenir parmi les engagés.

Les changements se profilent d’ailleurs à tous les échelons du championnat.

Ainsi en LMP1, la grande nouveauté est le passage d’Acura dans la catégorie reine. Après avoir lutté jusqu’au terme de la saison pour le titre LMP2, Acura s’attaque à la catégorie supérieure avec deux équipes : le Gil de Ferran Motorsports et le Highcroft Racing.

Et malheureusement, c’est au moment où la concurrence arrive qu’Audi a décidé de se retirer de l’ALMS (sauf les 12 Heures de Sebring qui seront disputées avec la nouvelle R15).

La compétition risque donc d’être à nouveau inexistante en LMP1 en 2009.

Du côté du LMP2, nous aurons sans doute la catégorie la plus difficile à reconnaître l’année prochaine. Jusqu’ici, le LMP2 est la catégorie la plus disputée (avec le GT2), mais cela risque fort de changer en 2009.

Tout d’abord, les Porsche RS Spyder semblent prendre la direction du musée. Penske, l’équipe championne en 2007 et 2008, a pris la décision de relever un nouveau défi en Grand-Am. Quant au Dyson Racing, qui n’a jamais vraiment réussi à trouver le mode d’emploi des Spyder, il a lui aussi annoncé sa décision de revendre ses Porsche.

Du côté d’Acura, on a vu que l’avenir passait par le LMP1, mais cela ne veut pour autant pas dire qu’on ne verra plus les voitures japonaises en LMP2 : le team d’Adrian Fernandez a en effet été choisi pour poursuivre la présence d’Acura en LMP2. On pourrait également retrouver une deuxième Acura pour le Andretti-Green Racing.

Acura pourrait ainsi se fixer le double objectif – tout-à-fait réalisable – de remporter à la fois le LMP1 et le LMP2 la saison prochaine.

La seule opposition en LMP2 pourrait venir de la Lola Mazda – qui pourrait être alignée par Dyson. La marque japonaise semble vouloir intensifier son effort en ALMS.

Troisième catégorie de l’ALMS, le GT1 pourrait tout simplement être amené à disparaître. Aston Martin n’est plus représentée officiellement depuis quelques saisons et Corvette a passé deux années bien seule. L’équipe de Doug Fehan sera présente sur quelques courses avec la C6R (Sebring et Long Beach), avant de démarrer un nouveau programme en GT2.

C’est donc manifestement du côté du GT2 que passe l’avenir du GT, et c’est dans cette catégorie que l’on devrait voir le plus beau peloton de l’ALMS 2009. La catégorie va indéniablement prendre du galon avec l’arrivée de Corvette, mais aussi celle de BMW.

La marque allemande fera ses débuts avec le soutien du Rahal Letterman Racing, qui engagera deux M3 GTR. On se rappelle que BMW s’était déjà essayé avec succès à l’ALMS il y a quelques années, avec notamment Jörg Müller et J.-J. Lehto au volant. La M3 est une superbe voiture et elle tourne depuis quelques temps déjà en Europe. BMW pourrait bien créer la surprise en 2009.

Enfin, Aston Martin semble s’être concentré ces derniers mois sur son programme GT2 avec la Vantage. Cette voiture a déjà roulé en LMS et en ALMS en 2008 (notamment avec le team Drayson) mais n’a jusqu’ici guère convaincu. Toujours est-il que si Aston Martin passe à la vitesse supérieure, on ne devrait plus trouver les Vantage en fond de grille.

Alors qu’il reste encore trois bons mois avant le lancement de la saison, il reste encore de nombreuses incertitudes quant au plateau 2009. On attend avec impatience la liste des engagés pour Sebring.

Praesent dolor. dolor non consectetur mi, ipsum