Greg Biffle s’impose au Kansas

Heureusement que Greg Biffle est là pour remporter des courses pour le compte de Ford. En effet, le pilote de la Ford Fusion n°16 est le seul à s’être imposé cette année en NASCAR Sprint Cup Series pour le compte de la marque à l’ovale bleu.

Ce dimanche lors des Price Chopper 400 Greg Biffle s’est imposé avec la manière en menant notamment les trente derniers tours. Biffle a coupé la ligne d’arrivée avec 7,638 secondes sur Jimmie Johnson ce qui en fait le plus gros écart à l’arrivée cette saison. Kevin Harvick a pris la troisième place devant Tony Stewart, qui a mené le plus grand nombre de tours, et Jeff Gordon pour le top-5.

Greg Biffle : “C’est une bonne journée pour nous. La voiture était parfaite, comme toute l’équipe. La voiture était survireuse dans les trois premiers quarts de l’épreuve, mais je ne voulais pas trop ajuster car j’étais dans le top-5.”

Carl Edwards, Matt Kenseth, Paul Menard, Ryan Newman et A.J. Allmendinger complètent le top-10 de cette vingt-neuvième épreuve de la saison.

Parti depuis la pole position, Kasey Kahne a mené les vingt-sept premiers tours avant de céder le commandement à Jeff Gordon. Le pilote de la Richard Petty Motorsports allait connaître une fin de course plus compliquée qui sera ponctuée par un accident au tour 218. Après avoir percuté le muret extérieur suite à un survirage, il a subit une crevaison à l’avant gauche endommageant fortement la carrosserie ce qui le forcera à abandonner.



Cinq neutralisations sont venues ralentir l’épreuve, mais pour la sixième fois consécutive il y a eu un run d’au moins cent tours consécutifs sous drapeau vert.

Plusieurs chasers ont connu des difficultés lors de cette épreuve. Si Denny Hamlin limite la casse en douzième position, alors qu’il s’est retrouvé un moment à un tour, mais il doit abandonner la tête du championnat à Jimmie Johnson pour huit points. Kurt Busch s’est quant à lui classé treizième.

En proie à des difficultés tout au long de l’épreuve disputée sur le Kansas Speedway, Clint Bowyer semblait bien parti pour terminer au-delà du top-30, mais une neutralisation au moment ou il était en position de lucky dog lui a permis de revenir dans le tour et quelques ajustements lui ont permis de sauver un top-15. Jeff Burton n’a quant à lui pas eu la même chance que son équipier ; aux avants-poste en début d’épreuve, Burton a régulièrement perdu des places pour se classer dix-huitième.

Kyle Busch a terminé l’épreuve en vingt-et-unième position après avoir eu maille à partir avec David Reutimann. Le pilote Gibbs a envoyé Reutimann en tête à queue en début d’épreuve avant que le pilote de la Michael Waltrip Racing ne se venge quelques cent tours plus tard. Le pilote de la Joe Gibbs Racing est le moins bien classé des chasers lors de cette épreuve.

Cinq pilotes Ford se sont classés dans le top-10, signe du retour de la marque à l’ovale bleu devant les performances d’Allmendinger et Menard. Si le premier cité est habitué aux bonnes courses ces dernières semaines, ce n’est pas forcément pas le cas de Paul Menard, qui était deuxième avant le dernier ravitaillement sous drapeau vert. Malheureusement pour lui, son équipe a cédé sous la pression, perdant près de trois secondes par rapports à ses adversaires ce qui se traduira par quelques places perdues sur la piste qu’il ne pourra récupérer dans les dernières boucles.

eget leo libero pulvinar fringilla dolor