Scott Dixon intouchable à Road America

Le Néo-zélandais de la Chip Ganassi Racing continue son début de saison de rêve en NTT IndyCar Series avec une troisième victoire de rang.

Pour la première fois depuis la saison 2016 et un certain Simon Pagenaud, Scott Dixon remporte trois courses de rang. Le quintuple champion, plus que jamais en lice pour un sixième titre d’autant que les errements de ses rivaux de la Team Penske lui favorise la tâche.

Je ne sais pas comment c’est arrivé. Je suis sorti des stands au tour 28 et on m’a dit qu’avec (Will) Power nous étions premier et deuxième. La monoplace est difficile à piloter. Nous avons discuté avec l’équipe, mais cela restait compliqué à l’arrière.

Scott Dixon

Avec ce quarante-neuvième succès, le Néo-zélandais se rapproche à trois longueurs de Mario Andretti.

C’est finalement Will Power qui termine à la deuxième place et le rookie Álex Palou qui signe le meilleur résultat de sa jeune carrière.

Tenant du titre de cette épreuve, Alexander Rossi a été un des premiers à rencontrer des problèmes. Il termine finalement dix-neuvième après un contact au tour 51 avec Max Chilton.

Parti de la pole et leader de 25 des 27 premiers tours de la course, Josef Newgarden a calé en partant de son emplacement dans les stands à l’issue du premier arrêt. Le double champion termine finalement quatorzième.

Une nouvelle course se tiendra ce dimanche sur ce même tracé.

Résultats

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sem, mattis efficitur. at ultricies risus. id,