Les équipes de l’IndyCar se préparent pour le voyage au Japon sur le Twin Ring Motegi pour l’Indy Japan 300. Si ce voyage est déjà effectué chaque année depuis 4 saisons, cette fois-ci les équipes vont devoir gérer un élément supplémetaire : le retour aux USA directement pour la course du Kansas le week end suivant.

La course japonaise se tiendra le 21 avril sur la piste de Motegi longue de 1.5 mile. Sitôt celle-ci terminée, le matétiel sera directement réacheminé vers Indianapolis. Ensuite après les formalité douanières le 24 avril, les équipes prendront la direction du Kansas pour le Kansas Lottery Indy 300 le 29 avril.

« Nous repasserons que très brièvement par Indianapolis avant de nous rendre au Kansas. Dans un sens c’est bien d’aller au Kansas car nous pourrons certainement y apprendre certaines petites choses qui nous seront utiles à Indianapolis. » déclare Mike HULL, Directeur du management chez Chip Ganassi Racing.

Afin de rendre ces deux week end un moins compliqué, la majorité des équipes ont préparé à l’avance les voitures qui seront utilisées au Kansas. Sur les deux voitures utilisées au Japon, une sera de réserve pour la course du Kansas et l’autre sera redirigée vers les 91ème Indy 500. Utiliser les mêmes configurations de voitures est d’un grand secours.

« Si vous roulez deux courses consécutives à une semaine d’inervalle avec les mêmes voitures, cela vous simplifie la vie. Pour Indy, nous avons deux voitures à Mooresville qui resteront à Mooresville. Elles ne font pas partie du voyage Japon/Kansas. » : Clive HOWELL, Manager Général chez Penske Racing.

La chose la plus difficile à gérer sera le décalage horraire subi par tous les membres de la Séries après être resté presque une semaine au Japon (le décalage horraire entre le Japon et l’heure de la côte est se monte à 13 heures).

Mike HULL : « Pour tous ceux qui subiront ce décalage horraire, il faudra compter un minimum de 48 heures pour récupérer.« 

HOWELL de son coté a déjà conseillé à son équipe de se remettre à l’heure US au moment de remonter dans l’avion du retour. Les hommes des voitures 3 et 6 feront Tokyo – Washington D.C. – Indianapolis.

Les voitures Penske de retour du Japon seront acheminées vers Gasoline Alley sur l’Indianapolis Motor Speedway où elles seront préparées pour le rendez-vous de mai.

Quelques chiffres

425.000 : Le poids en livres de l’équipement transporté au Japon.

450 personnes qui feront le déplacement.

300 : La distance de la course du Twin Ring Motegi.

36 :  Le nombre de chassis qui seront envoyés au Japon.

13 : Le décalage entre Indianapolis et le Japon

2 : Ce sont en effet deux 747 qui transporteront le matériel. Trois officiels de l’IndyCar seront dans chaque avion.

1 escale pour les avions à Anchorage en Alaska pour refueler et faire un entretien.