Depuis l’année dernière Kyle Petty rate certaines courses pour être consultant d’une chaîne de télévision américaine et cette année il a fait appel au double champion de la NASCAR Sprint Cup Series pour le remplacer.

“Quand Kyle m’a appelé, je ne pouvais pas lui dire non” a déclaré Terry Labonte mardi midi pendant la pause déjeuné sur le Pocono Raceway. “Kyle est quelqu’un que j’ai toujours admiré. Et être dans la même équipe que Bobby, je me devais d’accepter” enchaîne celui que l’on surnommait ‘Iceman’.

Par le passé les frères Labonte ont déjà été coéquipiers. En 2005, alors que Bobby Labonte pilotait la Chevrolet Monte Carlo de la Joe Gibbs Racing, Terry avait été appelé en renfort pour cinq courses. Cette année Terry et Bobby seront de nouveau dans la même écurie pour cinq courses et dès ce week-end à Pocono.

“C’était un bon accord à la Joe Gibbs Racing car les deux voitures étaient très performantes” se souvient l’aîné des Labonte qui avait piloté la n°11. “A Sonoma notamment nous étions très proche en temps et nous avions pu partager nos informations” a ajouté Terry.

Bien qu’il ne soit plus engagé à plein temps en NASCAR Sprint Cup Series, Terry Labonte ne perd pas une miette des courses de Sprint.

“Ma femme m’a demandé de trouver des occupations. Et quelques jours après le téléphone a sonné. Et c’est une bonne occupation. De plus j’ai pensé que ce serait une bonne chose que d’être le coéquipier de Bobby pour quelques courses” a indiqué Terry.

Aujourd’hui âgé de 51, Terry Labonte dispose des places provisionnelles réservées aux anciens champions pour prendre part aux courses s’il ne parvenait pas à se qualifier au temps. La mission de Terry sera donc de faire revenir la voiture n°45 dans le top-35 des propriétaires et de la développer.

L’an dernier Iceman avait piloté lors des deux courses routières pour la Michael Waltrip Racing mais il n’a jamais couru avec la nouvelle voiture sur un ovale.

“Lors des premiers essais j’étais légèrement nerveux car j’ai entendu beaucoup de personnes dire du mal de cette nouvelle voiture alors je ne savais pas trop comment me comporter. L’équipe est venue à Pocono avec des réglages très conservateurs afin que je trouve moi-même de la vitesse en piste” a ajouté Terry.

“La chose qui m’a le plus marquée avec c’est voiture est que certaines écuries plutôt bonnes habituellement peuvent totalement passer à côté de certaines épreuves” a conclut Terry Labonte.