La saison régulière de Kyle Busch convenait parfaitement à son attitude. Au dessus de tout le monde, il semblait inaccessible. Et l’impensable est en train de se produire. Le Chase est un véritable cauchemard pour le plus jeune des frères Busch.

L’origine de son calvaire sur le Kansas Speedway est à mettre sur le compte de son carburateur. Celui-ci fonctionnait de manière épisodique et ses mécaniciens n’ont pas trouvé de solutions à ce problème dans les stands.

Au championnat, Kyle Busch pointe désormais en 12ème et dernière position à 311 points du leader Jimmie Johnson. Autant dire que le trophée de champion est inaccessible.

Et il semble que la mauvaise dynamique de l’équipe numéro #18 se soit propagée aux deux autres voitures numéro #11 et #20. Denny Hamlin enchaîne les résultats en dents de scie et Tony Stewart malgré ses bons résultats depuis Richmond semble de nouveau transparent après ce week-end.

Sur les cinq dernières courses voici les résultats de Hamlin :

  • Pepsi 500 : 3ème
  • Chevy Rock & Roll 400 : 3ème
  • Sylvania 300 : 9ème
  • Camping World RV 400 presented by AAA : 38ème
  • Camping World RV 400 presented by Coleman : 11ème

Pour le double champion Tony Stewart, les statistiques sont encore plus cruelles :

  • Pepsi 500 : 22ème
  • Chevy Rock & Roll 400 : 2ème
  • Sylvania 300 : 8ème
  • Camping World RV 400 presented by AAA : 11ème
  • Camping World RV 400 presented by Coleman : 40ème

Lors de la course, une image retrace bien sa petite forme. Sa vengence après l’incident entre les mécaniciens de Brian Vickers et lui-même où il est venu au contact de la Camry #83 à la sortie du turn 4 (les mécanos ne voulant pas laisser Stewart rouler sur leur pitbox pour lui faciliter son départ des stands, lui ont donné un coup de pied dans la portière) l’a envoyé dans la pelouse et a ruiné sa course. Son excursion dans le gazon a endommagé son splitter et lors du 200ème tour, il dû rentrer au stand afin de réparer. Plus d’une minute et vingt secondes furent nécessaires à la remise en état de sa voiture. Résultat, une 40ème place à l’arrivée et une septième position au championnat, à 255 points du leader.

Enfin Denny Hamlin a bataillé en début d’épreuve avec le comportement de sa voiture avant de connaître des problèmes moteurs à 30 tours de l’arrivée. Au final il coupa la ligne a une honnête 11ème position et occupe la 10ème place au championnat à 243 points de Johnson.

La Joe Gibbs Racing n’aura donc pas entretenu le suspens en ce début de Chase, occupe les trois dernières places du Chase et n’est plus une prétendante au titre. Il ne leur reste plus que des coups d’éclats durant les sept courses restantes pour rappeler aux spectateurs qu’ils étaient l’équipe à battre.