Pour sa millième course de NASCAR, Michael Waltrip n’avait qu’une envie : finir la course du mieux possible et sa trente-septième place finale n’est certainement pas ce à quoi il s’attendait.

Parti depuis la vingt-neuvième place, Waltrip allait remonter tranquillement pour être aux portes du top-10 à l’issue du premier quart de la course. Le pilote de la Toyota Camry n°55 passera même dix-huit tours dans le top-10.

Mais le dernier tiers de la course allait s’avérer plus délicat pour Waltrip qui allait partir à la faute dans le virage 2 lors du 210ème tour. Ses mécaniciens allaient réparer la Toyota afin que le double vainqueur des Daytona 500 (2001 et 2003) puisse reprendre la piste et terminer cette course.

Malheureusement avec cet incident un bon résultat sur l’Atlanta Motor Speedway s’était éloigné pour Michael Waltrip qui devait se contenter de ramener sa monture blessée. Mais voilà, à trente-cinq tours de l’arrivée, Waltrip allait de nouveau se crasher. Cette fois-ci ce fût dans la ligne droite arrière qu’il perdit le contrôle de sa voiture.

Très endommagée, la Camry n°55 était de nouveau de retour aux stands pour une réparation de fortune. Waltrip terminera finalement la course à la trente-septième place à huit tours du vainqueur.

Au final Waltrip repart avec un sentiment de déception après cette course d’Atlanta alors qu’il avait la voiture pour accrocher un top-15 voire mieux. Rendez-vous dimanche sur le Texas Motor Speedway, un ovale similaire à celui d’Atlanta afin de voir si Waltrip peut confirmer ou non…