Après une course sans faute sur la piste et dans les stands dimanche sur l’Auto Club Speedway, Matt Kenseth (No. 17 USG Ford) et ses mécaniciens sont devenus la quatrième équipe dans l’histoire de la NASCAR à remporter les Daytona 500 et la course suivante.

Ce qui est encore plus impressionnant c’est que l’équipe n°17 a maintenant l’opportunité de devenir la première à remporter les trois premières courses d’une saison de NASCAR Sprint Cup.

Kenseth a égalé quelques grands noms de la NASCAR en débutant la saison avec un 2-0. De façon amusante, le dernier pilote à avoir réalisé cette performance, Jeff Gordon en 1997, a terminé deuxième le week-end dernier après une lutte acharnée avec Kenseth.

Les deux autres pilotes à avoir débuté une saison avec deux victoires sont le triple champion de la NASCAR Cale Yarborough (1977, Daytona/Richmond); et le septuple champion Richard Petty (1973, Daytona/Richmond).

Après une saison 2008 sans victoire, l’équipe n°17 a connu quelques évolutions dont un changement de crew chief et l’arrivée de Drew Blickensderfer.

« Je suis confiant quand je vois le groupe actuel. Tout le monde s’éclate. Tout le monde travaille ensemble et dans le même sens. Je pense que Drew a vraiment réussi à motiver les gars. »

Kenseth arrive sur le Las Vegas Motor Speedway en étant décidé à continuer sa série de victoires. Avec un Rating de 107.8 sur le LVMS, une position moyenne sur la piste de 10.771, deux victoires, quatre Top-5 et cinq Top-10 en neuf départs, Kenseth pourrait bien réaliser le triplé. Au classement général il possède 85 points d’avance sur Gordon.