A 33 ans, Kevin Harvick a remporté sa 33ème course en NASCAR Nationwide au volant de la Chevrolet n°33 de sa propre écurie, la Kevin Harvick Inc. Mais pour Harvick, le seul chiffre qu’il retiendra de cette course c’est le 1.

L’ancien champion de la série a remporté pour la première fois de sa carrière une course de Nationwide au volant d’une voiture lui appartenant lorsqu’il a coupé la ligne d’arrivée des Scott’s Turf Builder 300 samedi soir sur le Bristol Motor Speedway. Sur la ligne, il a devancé Carl Edwards de 0.798 secondes.

« Nous avons enfin réussi. Tout le monde à fait un superbe boulot. Je m’étais mis pas mal de pression sur les épaules avec cette équipe, mais cela en valait le coup. C’est plutôt normal que cette victoire arrive sur le circuit où j’ai connu le plus de réussite en Nationwide Series. »

Harvick a profité d’un problème dans les stands du malheureux Kyle Busch lors du dernier ravitaillement. Busch avait dominé l’épreuve en menant 156 tours. Au dernier passage par les stands, au tour 254, une des roues arrière de la Toyota n°18 a échappé aux mécaniciens de la Joe Gibbs Racing.

Mal informés et pris de panique, les mécaniciens ont laissé repartir Busch sans avoir ramené la roue dans le stand. Comme l’indique le règlement de la NASCAR, les officiels ont donc pénalisé la voiture qui est ainsi passé de la première à la 16ème place lors du restart au tour 259.

Malgré une belle remontée lors d’un sprint final, Busch n’a pas eu assez de temps et a finalement coupé la ligne à la sixième place. Harvick a parfaitement profité de cette erreur de l’équipe n°18 en limitant au maximum la quantité d’essence ajoutée lors du dernier ravitaillement. La Chevrolet n°33 est donc repartie très légère avec juste assez de carburant pour franchir la ligne.

« Le plus important était de ne pas surcharger la voiture. C’est ce qui nous a aidé aujourd’hui. »

Avec sa deuxième place, le champion 2007 de la série Edwards conserve la tête du championnat avec maintenant 114 points d’avance sur Harvick (qui ne fera pas le calendrier complet) et 124 sur Busch.

Clint Bowyer a terminé troisième à Bristol devant Matt Kenseth (en remplacement de Greg Biffle) et le rookie Justin Allgaier.

Harvick est le pilote le plus victorieux à Bristol avec cinq victoires à son actif. Avec pas moins de 16 changements de leader, cette course a établi un nouveau record effaçant celui datant de 2005 (10).

Espérant prendre le départ de sa première course de NASCAR Nationwide, le pilote Benny Gordon s’était qualifié à la 26ème place. Mais les officiels de la NASCAR ont trouvé des irrégularités dans la composition du carburant de sa Ford n°72 et ont décidé d’annuler son temps. C’est Dennis Setzer qui en a profité pour récupérer une place sur la grille et finalement terminer à la 38ème place.