La belle saison de Ryan Briscoe

Vous vous rappelez sans doute la saison 2005 fracassante de Ryan Briscoe : pilote Ganassi en Indycar Series, le pilote australien avait détruit un nombre impressionnant de chassis tout au long de l’année, avant d’échapper au pire lors d’un terrible accident sur l’ovale de Chicago. Après une saison 2006 passée à retrouver confiance au volant de voitures très différentes (A1 GP, Champ Car, Indycar, V8 Supercar, Grand-Am, tests en F1), Ryan a aujourd’hui retrouvé la stabilité en signant un contrat de pilote officiel Porsche. Intégré au Team Penske, Briscoe pilote une RS Spyder en ALMS (catégorie LMP2) et a d’ores et déjà retrouvé la voix du succès. Vainqueur à St. Petersburg fin mars, Briscoe s’est à nouveau imposé à Salt Lake City il y a une semaine avec son équipier Sascha Maassen. Les deux hommes sont actuellement seconds du championnat LMP2, à 13 points de leurs équipiers Romain Dumas et Timo Bernhard.

Le lien avec Penske a également permis à Ryan Briscoe de prendre le départ de ses deuxièmes 500 Miles d’Indianapolis (il avait terminé 10ème en 2005). Jay Penske, le fils de Roger a en effet engagé une Dallara pour l’épreuve, avec le soutien matériel de l’écurie paternelle, et avec Briscoe comme pilote. Dès les premiers essais, l’aventure est prometteuse, le pilote australien est régulièrement dans le top 10. Sur la grille de départ, il est le mieux placé des pilotes venus faire une pige pour la légendaire épreuve avec le 7ème temps. Et en course, il tient son rang sans problème, achevant la course au cinquième rang ! Le podium était même à sa portée s’il n’avait pas été gêné lors d’un restart.

“C’est le résultat de toute une équipe”, a déclaré le pilote du Luczo Dragon Racing après l’arrivée. ”Nous sommes arrivés à la dernière minute pour disputer cette course. L’équipe a été parfaite à chaque ravitaillement, c’est absolument incroyable. Ils ont tellement travaillé. Quand la course a été arrêtée au drapeau rouge une première fois, nous étions dixièmes. Je savais que la voiture avait le potentiel pour revenir et nous méritions mieux que cela. Nous étions troisièmes à un moment, mais j’ai été gêné par Sarah Fisher lors du restart et nous avons perdu deux places. Mais je suis très heureux.”

Ryan retrouvera le volant de la Porsche RS Spyder pour la sixième manche du championnat ALMS qui se disputera le 7 juillet à Lime Rock.

ipsum venenatis, consequat. odio mi, Lorem id venenatis quis, ante. elit. nec