Clint Bowyer peut-il confirmer son bon début de Chase ?

Clint Bowyer a commencé le Chase à la douzième place du classement général, puisqu’il n’avait pas signé de victoire lors des vingt-six premières manches de la saison régulière. Mais depuis le début du Chase le pilote de la Richard Childress Racing est un autre homme.

Bowyer a remporté sa première course en carrière sur le New Hampshire International Speedway après avoir dominé cette course de la tête et des épaules. Et lors des trois courses suivantes il a toujours fini dans les douze premiers avec une seconde place à la clé lors de la course du Kansas il y a deux semaines.

Pour sa deuxième saison complète il peut donc jouer le titre, mais il sait que ce sera très dur.

“Je suis très heureux d’être aussi bien placé au classement. C’est un rêve qui devient réalité, et cette saison nous devons faire de notre mieux. La pression est sur les autres pilotes qui se posent des questions pour savoir comment ils vont s’y prendre pour remporter le championnat” déclarait Clint Bowyer.

Le weekend dernier à Talladega, il a été le seul pilote qui utilisait le nouveau moteur Chevrolet à ne pas connaître de soucis. En effet les moteurs des pilotes DEI n’ont pas tenu la distance de la course, tandis que chez RCR Jeff Burton a explosé son moteur. Kevin Harvick a fini la course sur sept cylindres, et pour Clint Bowyer cela s’est joué à quelques tours.

“J’ai discuté avec mon patron la nuit dernière, et il m’a dit que le moteur n’aurait pas pu faire cinq tours supplémentaires. Quand nous avons vu que tout le monde avait des problèmes, nous avons enlevé tout le tape afin de refroidir au maximum le moteur, et je me suis laissé glissé à l’arrière du peloton afin d’être plus bas dans les tours” ajoutait Clint Bowyer.

Clint Bowyer a malgré tout terminé la course en onzième position, et les problèmes moteurs rencontrés sur le superspeedway de l’Alabama ne devraient pas avoir de conséquence pour la suite du Chase puisque pour les courses à plaques de restrictions les écuries utilisent des moteurs différents.

De plus le jeune pilote RCR estime que le matériel mis à sa disposition l’a bien aidé à se placer en troisième position au classement général.

risus. nunc dolor Praesent Phasellus quis velit, libero elit. et, Aliquam