Un week-end idéal pour Porsche

C’est sans doute la plus grande victoire de la Porsche RS Spyder. Habituée à la victoire depuis ses débuts en 2005, la Porsche s’était déjà imposée à de nombreuses reprises au classement général, mais encore jamais dans une course de longue durée.

C’est également un magnifique résultat pour le Penske Racing et ses pilotes : Romain Dumas, Emmanuel Collard et Timo Bernhard.

« C’est une grande victoire pour Penske et Porsche », déclare Tim Cindric, Président du Penske Racing. « Remporter les 500 Miles de Daytona et les 12 Heures de Sebring à quatre semaines d’intervalle est un résultat extraordinaire pour toute l’équipe. Nous sommes très fiers de nos pilotes, de nos ingénieurs, de nos mécaniciens et de tout le personnel à l’usine. C’est la plus difficile des courses routières et nous n’avions pu nous imposer lors de nos précédentes tentatives, ce qui rend cette victoire très spéciale. »

Pour les trois pilotes, c’est la première victoire au général dans cette épreuve. Pour Romain Dumas et Timo Bernhard, c’est le meilleur moyen de commencer l’année. Les champions LMP2 en titre ont ainsi pu marquer de précieux points dans l’optique du championnat, d’autant plus que les Acura sont absentes du podium final après la disqualification de la voiture de Fernandez et Diaz.

Timo Bernhard s’impose pour la seconde fois en sept participations à Sebring, mais c’est sa première victoire au général : « La course a présenté un gros challenge car nous étions toujours partagés entre des périodes où nous étions obligés d’économiser de l’essence et de maintenir le tableau de marche, et d’autres où nous devions augmenter le rythme pour rattraper ou creuser un écart. L’équipe a fait les meilleurs choix stratégiques et mes équipiers ont fait du bon boulot sur la piste.»

C’est la première victoire de Romain Dumas en Floride, qui ajoute ainsi les 12 heures de Sebring à ses précédentes victoires aux 24 Heures de Spa et aux 24 Heures du Nurburgring. L’Alésien est en train de se tailler un palmarès de choix en endurance. « Nous étions dans le même tour que le leader, et nous nous sommes dits « mais pourquoi ne gagnerions-nous pas ? » », raconte Romain, qui roulait avec un genou blessé. « Les Acura sont très fortes, comme elles l’avaient déjà montré aux tests d’il y a quelques semaines. Aujourd’hui, c’était vraiment spécial, exceptionnel. Je pense que nous ferons un bon championnat et que la saison sera superbe. Mais je suis sûr que ce sera difficile de remporter autant de victoires au général que l’an dernier. »

Emmanuel Collard, qui comme Timo Bernhard remporte sa seconde victoire à Sebring mais sa première au général, explique que la clé de la victoire de la RS Spyder n°7 a été son excellente fiabilité : « Nous n’avons pas rencontré le moindre problème, ni avec la boîte de vitesse, ni avec le moteur, ni avec la stratégie. C’est pour ça que nous avons gagné cette course. »

En GT2, les Ferrari F430 étaient favorites. Mais les gros progrès réalisés sur la Porsche 911 GT3 RSR ainsi que des erreurs en course pour les meilleures Ferrari, ont permis à Porsche de s’imposer également.

La marque allemande signe le doublé grâce aux deux voitures du Flying Lizard Motorsport : victoire pour celle de Jörg Bergmeister, Wolf Henzler et Marc Lieb, lesquels ont pris la tête après le premier tiers de l’épreuve, et seconde place pour celle de Seith Neiman, Alex Davison et Darren Law.

Cette victoire récompense le gros travail effectué cet hiver par Porsche sur sa 911, laquelle avait bien souffert en 2007 face aux F430.

FAITS MARQUANTS

– Avec cette victoire, Porsche s’est maintenant imposée sur tous les circuits du championnat ALMS (soit au général, soit en LMP2).

– C’est la 18ème victoire de Porsche à Sebring, et la 65ème toutes catégories confondues !

– Il y a eu au moins une Porsche au départ de chaque édition depuis 1953.

LES 18 VICTOIRES DE PORSCHE A SEBRING

1960 – Hans Hermann/Oliver Gendebien – Porsche RS60

1968 – Hans Hermann/Jo Siffert – Porsche 907

1971 – Vic Elford/Gerald LaLarrousse – Porsche 917

1973 – Hurley Haywood/Peter Gregg/Dave Helmick – Porsche Carrera

1976 – Al Holbert/Michael Keyser – Porsche Carrera

1977 – George Dyer/Brad Frisselle – Porsche Carrera

1978 – Brian Redman/Charles Mendez/Bob Garretson – Porsche 935

1979 – Bob Akin/Roy Woods/Rob McFarlin – Porsche 935

1980 – Dick Barbour/John Fitzpatrick – Porsche 935 K3

1981 – Hurley Haywood/Al Holbert/Bruce Leven – Porsche 935

1982 – John Paul, Sr./John Paul, Jr. – Porsche 935

1983 – Kees Nierop/Wayne Baker/Jim Mullen – Porsche 934

1984 – Stefan Johansson/Mauricio DeNarvaez/Hans Heyer – Porsche 935

1985 – A.J. Foyt/Bob Wollek – Porsche 962

1986 – Hans Stuck/Bob Akin/Jo Gartner – Porsche 962

1987 – Bobby Rahal/Jochen Mass – Porsche 962

1988 – Klaus Ludwig/Hans Stuck – Porsche 962

2008 – Romain Dumas/Timo Bernhard/Emmanuel Collard – Porsche RS Spyder

Curabitur justo luctus ut tempus Praesent