Brad Keselowski s’impose à Bristol

Alors que Clint Bowyer avait toutes les cartes en main pour s’imposer, le leader du classement général est parti en glisse et à ouvert la porte à Brad Keselowski qui a ensuite résisté au pilote de la Richard Childress Racing pour décrocher sa deuxième victoire de la saison et de sa carrière.

Profitant des déboires de Carl Edwards, Brad Keselowski reprend la seconde place du classement général à 122 points de Bowyer. Edwards a vraiment fait la mauvaise opération de la soirée puisqu’il se retrouve désormais à 241 points de la tête suite à un accrochage survenu avec Elliott Sadler au 88ème tour. Le pilote de la Roush Fenway Racing a terminé 37ème après avoir passé de nombreux tours dans les garages afin de réparer.

Parti depuis la pole position, Cale Gale allait mener les dix-sept premiers tours avant de laisser la tête de l’épreuve à Dario Franchitti qui allait mener jusqu’à la première salve de ravitaillement au 89ème passage.

C’est au 106ème passage que Clint Bowyer allait prendre la tête, et il mènera les 121 boucles suivantes avant de partir à la faute et de laisser Keselowski mener les 24 dernières évolutions.

Le cinquième et dernier drapeau jaune de la course est intervenu au 221ème tour lorsque Denny Hamlin et Mike Wallace se sont accrochés. Les deux pilotes sont d’ailleurs restés sur le carreau et se sont classés respectivement 36 et 35ème.

Le top-5 de la course est complété par Greg Biffle, Cale Gale et David Stremme. Scott Wimmer, sixième devance Kyle Busch, David Reutimann, Brian Vickers et Steve Wallace.

Dix-huit pilotes ont terminé l’épreuve dans le tour, le dernier d’entre-eux n’est autre que Bobby Hamilton, alors qu’Andrew Ranger est le premier au-delà du tour.

Sam Hornish Jr. n’est pas passé loin d’accrocher un top-10, mais un accrochage dans le dernier virage avec Jason Leffler lui a fait perdre de précieuses places et finir quatorzième.

neque. risus. nec accumsan justo ut id,