Derniers essais : une bagarre Penske – Chip Ganassi Racing

Ainsi s’achève la préparation hivernale. Les pilotes ont bouclé hier leurs derniers tours de roues et reprendront le volant les 3, 4 et 5 avril pour l’ouverture de la saison. Après Scott Dixon, c’est au tour de Will Power de pointer en tête avec un meilleur tour réalisé en 1.09.4557 (119,213mph) soit une seconde plus vite que le meilleur chrono établi la veille ! Le passage répété des voitures ainsi que de meilleurs réglages ne sont évidemment pas étrangers à ce net gain de performance. Derrière l’Australien, on retrouve Dario Franchitti. Le champion et vainqueur de l’Indy 500 en 2007 a pour une fois pris le devant sur Scott Dixon. Cette performance a de quoi rassurer l’Ecossais tout comme son équipe sur sa pointe de vitesse qui arrive à point nommé.

En troisième et quatrième position, là aussi nous retrouvons les mêmes écuries dans le même ordre avec Ryan Briscoe devant Scott Dixon. Derrire les “intouchables”, c’est l’armada Newman/Haas Lanigan Racing qui fait figure de chasseurs. Graham Rahal et Robert Doornbos ont mis le doigt sur une configuration plutôt efficace sur ce tracé et leur apprentissage essais après essais commence à payer sur les deux voitures.

Aucun incident particulier à noter hormis la sortie de piste de Mario Moraes qui a heurté le mur de pneus peu avant la pause déjeuner. Il a ensuite passé la majeure partie de son temps dans les stands et a repris la piste pour les 20 dernières minutes.

Voici le classement de cette dernière journée :

1. #3 Will Power Team Penske 119.213mph

2. #10 Dario Franchitti Chip Ganassi racing 118.663

3. #6 Ryan Briscoe Team Penske 118.557

4. #9 Scott Dixon Chip Ganassi Racing 118.471

5. #02 Graham Rahal Newman/Haas Lanigan Racing 118.425

6. #06 Robert Doornbos Newman/Haas Lanigan Racing 118.247

7. #26 Marco Andretti Andretti Green Racing 118.132

8. #11 Tony Kanaan Andretti Green Racing 117.769

9. #18 Justin Wilson Dale Coyne Racing 117.751

10. #27 Hideki Mutoh Andretti Green Racing 117.685

11. #4 Dan Wheldon Panther Racing 117.402

12. #24 Mike Conway Dreyer & Reinbold Racing 117.120

13. #12 Raphael Matos Luczo Dragon Racing 117.106

14. #5 Mario Moraes KV Racing Technology 117.080

15. #7 Danica Patrick Andretti Green Racing 116.881

16. #20 Ed Carpenter Vision Racing 115.765

A l’issue de la préparation hivernale, nous pouvons tirer les enseignements suivants.

Deux équipes toujours en tête.
Le team Penske et Chip Ganassi ont bouclé leur préparation hivernale en tête de la feuille des temps. Même si le duo Dixon-Franchitti semble le plus armé pour aller décrocher le titre, il ne faut pas oublier les jeunes des rouges et blancs. En effet, Ryan Briscoe s’affirme de plus en plus comme le digne successeur de Castroneves à la tête de l’écurie et Will Power après une année d’apprentissage en 2008, pourrait bien être l’une des (nombreuses) surprises de l’année. Régulièrement dans les chronos de son coéquipier, Power a semble-t-il rattrappé une bonne partie de son retard sur ovales mais surtout se positionne déjà comme un prétendants à la victoire sur les circuits routiers et urbains.

Newman/Haas Lanigan Racing en trouble fête.
Avec le départ de Justin Wilson, on aurait pu penser que l’équipe allait s’affaiblir. D’après les résultats des essais en Floride et en Alabama, il n’en est rien. Rahal est prometteur, plus en confiance et surtout surmotivé par le rôle qu’il possède désormais dans l’équipe. De son côté Robert Doornbos est certain de ses qualités sur routiers. Aux vues de ses résultats, ses adversaires dans la lutte pour le titre du meilleur rookie ont du souci à se faire. En effet Doornbos semble viser un peu plus haut que seulement le titre de rookie. Très à l’aise sur ovales, il a montré de réelles aptitudes et apprécie ce genre d’épreuve. Son talent sur routiers devrait faire le reste pour le voir figurer dans le top-10.

Andretti Green Racing toujours à la peine.
L’équipe a renouvelé l’ensemble de ses quatre pilotes pour 2009, une première depuis 2005. La continuité paye toujours mais il est évident qu’il manque quelque chose pour faire d’AGR l’ogre qu’elle représentait il y a 4-5 ans. Seul Tony Kanaan parvient à se hisser parmi le quatuor que représentent Dixon-Franchitti-Power-Briscoe. Du côté d’Andretti, il est difficile de se prononcer. Soit il travaillait sur une base de réglages générale pour la saison ce qui expliquerait ses chronos modestes, ou alors plus inquiétant, il n’est tout simplement pas dans le rythme. Régulièrement cloué autour de la dixième place, on est en droit d’attendre plus de Marco, pourtant si prometteur en 2006.
Hideki Mutoh pour sa part tient sa place dans le top-10. Pour sa deuxième année il doit continuer d’apprendre et sa position reflète son niveau actuel.
Danica Patrick, vainqueur à Motegi en avril 2008 n’a réussi à tirer son épingle du jeu qu’à Homestead. Ses lacunes sur circuits routiers sont connues de tous mais elle peine à progresser. Pire encore, elle n’accroche plus du tout de top-10 et n’a pas décollé des dernières places ces deux dernies jours. Inquiétant à l’aube de la saison. Heureusement, Michael Andretti sera en charge de sa stratégie et ce rapprochement va lui offrir une véritable bouffée d’oxygen.

Dale Coyne Racing : plus forte progression.
Cet hiver l’écurie Dale Coyne a deffrayé les chroniques en annonçant le recrutement de Bill Pappas puis l’arrivée de Wilson. Ces efforts sont en train de payer et après une période d’adaptation en Floride, les éléments commencent à travailler efficacement ensemble. La neuvième place du Britannique derrière Kanaan est un réel encouragement pour cette sympathique équipe.

elit. accumsan nunc at id, vel, ut Sed felis dolor Aliquam