Jimmie Johnson en pole position

Le triple champion en titre de la NASCAR Sprint Cup Series a dominé la séance qualificative, on ne peut plus particulière, du NASCAR Sprint All-Star Race. Le temps total est pris sur trois tours lancés dont un avec passage par les stands et changement des quatre pneumatiques. A ce petit jeu là, c’est l’équipe n°48 qui s’est montré la plus constante.

Le pilote de la Chevrolet n°48 a bouclé les trois tours en 121,416 secondes soit à la vitesse moyenne de 44,475 mph. Pour simple comparaison, c’est Elliott Sadler qui détient le record en qualifications en 27,948 secondes, soit 193,216 mph.

Kurt Busch partagera la première ligne grâce à un temps total de 122,187 secondes. Matt Kenseth et Dale Earnhardt Jr. seront en embuscade sur la deuxième ligne.

La Hendrick Motorsports s’est une nouvelle fois montrée à son aise puisque la troisième ligne sera composée de Mark Martin et Jeff Gordon. Le top-10 est complété par Bobby Labonte, Kasey Kahne, Kevin Harvick et Brad Keselowski.

Tony Stewart a fait le spectacle durant la séance qualificative puisqu’après que ses mécaniciens lui aient changé ses deux pneus extérieur, le double champion de la NASCAR Sprint Cup Series est reparti. Darian Grubb, son chef d’équipe la immédiatement informé qu’il fallait changer les quatre pneumatiques. Plutôt que de prendre une pénalité en temps, Stewart est alors revenu en marche arrière pour changer le train intérieur. Au final il s’élancera depuis la quinzième place.

Le reste de la grille est complété par Jeff Burton, Clint Bowyer et Denny Hamlin.

Il reste trois places à pourvoir. Les deux premiers du NASCAR Sprint Showdown se partageront la dixième ligne, alors que le pilote repêché par le public partira depuis la vingt et unième et dernière position.

massa diam Praesent leo efficitur. adipiscing nunc