La bataille pour le chase fait toujours rage

Victorieux le week-end dernier dans son jardin de Watkins Glen, le leader du championnat Tony Stewart doit simplement prendre le départ des CARFAX 400 sur le Michigan International Speedway pour devenir le premier pilote qualifié officiellement du chase version 2009.

Cela ne signifie pas pour autant que Tony Stewart se considèrera en vacances lors des quatre dernières épreuves de la saison régulière. De plus, le double champion de la NASCAR a toujours apprécié ce tracé du Michigan.

Tony Stewart : “L’objectif est toujours le titre en fin de saison et les dix points de bonus ramenés de Watkins Glen pourraient d’avérer décisifs dans la course au championnat.”

Un autre pilote peut décrocher sa qualification pour les playoffs dès ce week-end : il s’agit du triple champion en titre Jimmie Johnson. Le pilote Hendrick a besoin de marquer 90 points de plus que le treizième du championnat, à savoir Kyle Busch.

Johnson est l’un des deux seuls pilotes ayant participé à tous les playoffs depuis que ce système à été instauré en 2004. 2009 ne dérogera donc pas à la règle pour lui, néanmoins il est possible que l’autre pilote en question, Matt Kenseth, ne soit pas qualifié cette année. Le champion 2003 occupe une décevante douzième place malgré son début de saison en fanfare avec ses deux victoires.

Le pilote Roush se devra de bien figurer ce week-end pour garder sa place dans le top-12 car les prétendants se bousculent au portillon et ne se laisse pas distancer, à part David Reutimann qui reste sur deux mauvais résultats.

A la treizième place, Kyle Busch pointe seulement à 58 points de Matt Kenseth. Il reste sur une seconde place à Watkins Glen et avait également terminé second ici l’année dernière derrière l’intouchable Carl Edwards.

Brian Vickers peut encore se qualifier pour la première fois de sa carrière pour les playoffs de la NASCAR. Le pilote Red Bull a toujours terminé parmi les onze premiers lors des cinq derniers rendez-vous et semble assez à l’aise au Michigan. Lors des trois dernières courses disputées ici, il a toujours terminé dans le top-10. Voilà de quoi le mettre en confiance avant de partir à l’assaut des 96 points qui le sépare de la douzième place.

Clint Bowyer pointe à 99 points de Kenseth. Il reste sur deux top-10 consécutifs mais devrait souffrir au Michigan puisqu’il n’a terminé qu’une seule fois dans le top-10 ici, c’était au mois de juin de cette année.

Ryan Newman sera lui aussi à surveiller. Neuvième du général, le pilote SHR n’a terminé qu’à une seule reprise dans le top-10 lors des huit derniers rendez-vous et semble le pilote le plus fragile en ce moment.

mattis sed leo. Aliquam odio Lorem Phasellus nunc Praesent sem, commodo