Un championnat toujours aussi indécis

Scott Dixon est actuellement leader du classement avec trois points de plus que Ryan Briscoe sont dauphin. Dario Franchitti, troisième, n’est qu’à vingt points. Derrière le trou est fait puisque Helio Castroneves est déjà à plus de cent points.

Grâce à sa victoire à Mid-Ohio, le Néo-zélandais a repris la tête du championnat ce qui a fait passé à douze le nombre de changements de leaders au championnat lors des treize dernières courses. En 2003, année du premier titre du natif de Brisbane, il y avait déjà eu huit changements en tête du championnat.

L’an dernier Castroneves était arrivé à Sonoma avec 78 points de retard sur Dixon, mais grâce à sa victoire il avait repris trente-cinq points alors qu’il ne restait que deux courses décisives dans l’attribution du titre.

Pour la seconde année de suite, Dixon arrive en tête du championnat après treize courses disputées. L’écart entre les deux premiers est de trois points, soit la onzième fois cette saison qu’il y a moins de dix points entre les deux premiers.

Franchitti, troisième, n’est qu’à vingt points de Dixon soit le troisième plus petit écart depuis 2001, entre les trois premiers à quatre courses du but. En 2002 et 2003 l’écart n’était que de douze unités.

Le vainqueur à Sonoma n’a jamais remporté le titre en fin de saison, mais trois fois il s’est classé second, il s’agit de Tony Kanaan en 2005, Scott Dixon en 2007 et Helio Castroneves l’an dernier. En 2006 c’est Marco Andretti qui avait décroché sa première et à ce jour seule victoire en carrière.

Enfin, dernière statistique, en douze saisons d’IndyCar Series, seulement deux pilotes ont remporté la quatorzième manche et le titre, il s’agit de Sam Hornish Jr. en 2002, c’était à Chicagoland et Scott Dixon l’an dernier, au Kentucky.

dolor. Lorem at lectus ipsum Donec quis Praesent