Une victoire qui tombe à pic pour Vickers

En quête d’une première qualification pour les playoffs, Brian Vickers se livre à fond en ce moment comme en témoignent ses résultats : sur les six dernières courses, le pilote Red Bull n’a jamais fait pire que onzième. Avec en point d’orgue sa victoire au Michigan le week-end dernier.

Alors qu’il voyait ses chances de Chase très diminuées après son abandon au New Hampshire, Vickers à su relever la tête tout de suite et pointe maintenant en treizième position au classement général à douze petits points de Mark Martin et à seulement 66 longueur de Ryan Newman, neuvième du général et totalement hors du coup ses derniers temps.

Si Vickers n’a jamais terminé dans le top-10 à Bristol, sa bonne dynamique actuelle peut néanmoins l’aider à bien figurer sur le petit ovale du Tennessee. De plus, il reste encore trois courses avant le début du Chase au New Hampshire et le pilote Toyota peut encore se permettre de limiter la casse ce week-end, à défaut de jouer la victoire. Surtout qu’il devrait beaucoup mieux figurer à Atlanta.

Mais la victoire de Vickers montre surtout des signes encourageants et de progrès chez l’ancien pilote de la Hendrick Motorsports. Plus régulier que lorsqu’il était dans la 25, sûrement moins stressé, plus performant sur les circuits routiers et les short-tracks qui demeuraient son talon d’Achille, le pilote Red Bull a atteint une nouvelle dimension cette année et cette victoire lui enlèvera sûrement un poids.

Si son premier succès à Talladega pouvait être qualifié de chanceux, ce n’était absolument pas le cas au Michigan. Il a certes gagné à la consommation mais n’a jamais lâché Johnson en fin d’épreuve, tout en se montrant plus malin que lui. Personne ne sait ce qu’il se serrait passé à la régulière, mais il est fort possible que le vainqueur aurait été le même. Voilà de quoi être confiant pour la suite de la saison, mais surtout pour 2010. A confirmer dès samedi soir.

Phasellus amet, Praesent in ante. neque. lectus nec