Auto Club 500 : les statistiques

L’ovale de Fontana a été construit à partir de la fin d’année 1995 et ouvrira ses portes en 1997. La première épreuve de NASCAR Sprint Cup Series sur cet ovale eut lieu le 22 juin 1997 et c’est Jeff Gordon qui l’a emporté, cette victoire est d’ailleurs la plus rapide à 155,012 mph de moyenne.

Il faudra attendre l’année 2004 pour voir l’Auto Club Speedway avoir deux dates au calendrier de la NASCAR Sprint Cup Series. Dès le mois de septembre de cette même année, la seconde course de la saison, au mois de septembre, se tient sous les lumières des projecteurs.

C’est en février 2008 que l’ovale californien a changé de nom pour s’appeler désormais Auto Club Speedway.

Dix-neuf courses de NASCAR Sprint Cup Series se sont déroulées sur cet ovale de deux miles et seuls Jeff Burton, Jeff Gordon, Bobby Labonte et Joe Nemechek ont pris part à toutes les courses.

La première pole position a été signée par Joe Nemechek. Depuis il y a eu douze autres polemen différents. Kurt Busch compte trois poles, le record sur cet ovale, alors que Jeff Gordon et Brian Vickers en ont deux chacun.

Pour ce qui est des victoires, le California Speedway a connu douze vainqueurs différents. Jimmie Johnson compte quatre succès et devance Matt Kenseth et Jeff Gordon avec chacun trois victoires.

L’écurie qui compte le plus de victoires est la Hendrick Motorsports avec huit succès. Outre les victoires de Gordon et Johnson, l’autre victoire de Rick Hendrick est intervenue en septembre 2005 avec Kyle Busch.

Kyle Busch, tout comme son ancien équipier à la Hendrick Motorsports, Jimmie Johnson ont décroché leur première victoire en carrière sur l’Auto Club Speedway. Kyle Busch a également décroché sa première pole en carrière sur cet ovale, c’était en février 2005, c’est d’ailleurs la pole la plus rapide réalisée en 188,425 mph, soit 38,248 secondes sur un tour.

Cent-vingt-six courses ont déjà eu lieu en Californie, outre l’ovale de Fontana, la NASCAR Sprint Cup Series vient sur le circuit routier de Sonoma, alors que par le passé elle se rendait à Riverside.

Trente-trois pilotes californiens ont remporté au moins une course dans l’une des trois divisions de la NASCAR, le record étant pour Jeff Gordon avec 87 victoires, 5 en Nationwide et bien sûr 82 en Sprint Cup. Le seul a s’être imposé dans les trois catégorie est le natif de Bakersfield, Kevin Harvick avec onze succès en Cup, trente-quatre en Nationwide et six en Truck.

dolor sit accumsan efficitur. id, libero non justo velit, nunc