Arrivée définitive du Ford FR9 durant l’été

La Roush Fenway Racing et la Richard Petty Motorsports sont les deux écuries phares de la marque à l’ovale bleu. Et c’est donc tout naturellement qu’elles bénéficient des dernières avancées de Ford en priorité. Mais comme la fiabilité du moteur FR9 est encore à démontrer les deux équipes se partagent le travail quant à son développement. En fait, depuis l’arrivée du nouveau moteur Ford à la compétition à l’automne dernier, il n’y a eu que l’épreuve de Talladega de cette saison où les huit voitures étaient équipées du FR9.

Jack Roush : “Nous allons utiliser les nouveaux moteurs à Charlotte pour l’épreuve du All-Star pour toutes les voitures. Au Michigan je ne sais pas si nous aurons tous le nouveau moteur, mais il est prévu qu’il y en ait au moins une demi-douzaine.”

Matt Kenseth et David Ragan ont été parmi les premiers à tester le nouveau moteur la saison passée et les deux premières victoires sont intervenues sur ovale à plaques de restriction avec Jamie McMurray à Talladega à l’automne 2009 puis Kasey Kahne lors de sa Gatorade Duel, épreuve qualificative pour les Daytona 500. Depuis Ford n’a pas retrouvé le chemin de la Victory Lane.

Le 452, qui est l’ancêtre du FR9, a des performances assez similaires avec son successeur ce qui explique le fait que certaines équipes soient réticentes à faire le changement.

Le nouveau moteur, une fois viabilisé, devrait cependant procurer plus d’appui et du fait d’un système de refroidissement plus performant devrait permettre aux équipes d’utiliser plus de tape, ce qui permettrait d’accroître encore un peu l’appui sur l’avant.

Aucune date n’est donc pour le moment indiquée quant à l’arrivée du nouveau moteur, mais en regardant les résultats des pilotes Roush et Petty, il serrait judicieux que le FR9 soit fiable très rapidement afin d’aider ces deux écuries qui sont en difficultés.

dictum ut felis tristique ut accumsan mattis mi, eget