Graham et Bobby Rahal créent la surprise !

Voici la recette d’une bonne qualification à Indianapolis. Prenez une écurie expérimentée avec une équipe technique compétente. Placez un patron d’écurie charismatique qui connaît l’IndyCar sur le bout des doigts. Enfin recrutez un jeune pilote aux dents longues qui sait se montrer discret lorsqu’il le faut et surtout efficace techniquement et derrière le volant. Avec ces ingrédients, une septième place sur la grille est envisageable.

Voilà le résultat de l’écurie Rahal-Letterman Racing et de son pilote Graham Rahal lors du Pole Day. Immédiatement dans le coup dès la première journée d’essais libres, Rahal au volant de sa monoplace numéro #30 est monté en puissance au fil des jours. Et quelle belle surprise que de voir le duo père/fils intégrer les trois premières lignes de la plus grande course de monoplace au monde après avoir connu des problèmes financiers. Et si la surprise pouvait durer jusqu’au bout de l’épreuve dimanche prochain…

Lors de la séance de qualification, Rahal a bouclé ses quatre tours à la vitesse moyenne de 225,617mph ce qui lui a valu de participer au “Firestone Fast Nine”. Cette fois avec huit autre concurrents à ses côtés, le jeune Américain a réalisé 225,519mph pour décrocher la septième position sur la grille. Cette performance est tout simplement la meilleure qualification de l’écurie depuis la quatrième position obtenue par Danica Patrick en 2005.

Voici les déclarations de Graham Rahal après la séance qualificative :
Je suis extrêmement fier de mon équipe. C’est plutôt impressionnant d’être dans cette position en considérant que nous avons finalisé l’accord il y a deux semaines. Vraiment, personne ne s’attendait il y a deux semaines à rouler là un demi-mile plus vite que Scott Dixon. Ca montre vraiment de quoi est faite l’équipe.

venenatis, mi, Lorem ut Donec mattis at ut risus vulputate, quis,