500 Miles d’Indianapolis : présentation

Indianapolis : un nom mythique qui évoque toutes sortes de souvenirs. Depuis l’ouverture de la piste en 1909, à la première course en 1911 sur un ovale de 2,5 miles tout de briques revêtu en passant par la victoire de Danny Sullivan en 1985 après être parti en tête-à-queue jusqu’à la troisième victoire d’Helio Castroneves en 2009, Indianapolis nous a toujours offert un spectacle de qualité et de grands moments d’émotion.

La 94ème édition ne devrait pas déroger à la règle. Avec un plateau d’une excellente qualité et des favoris éparpillés aussi bien en haut et en bas de la grille de départ, les dépassements devraient être au rendez-vous tout comme le suspense, si caractéristique de la seule épreuve de 500 Miles du championnat.

Depuis 2005 jusqu’à 2008, le pilote gagnant les 500 Miles a également posé ses mains sur le trophée de champion à la fin de la saison. Voici les pilotes qui ont réussi le doublé :

  • 1967 : A.J. Foyt
  • 1968 : Bobby Unser
  • 1969 : Mario Andretti
  • 1970 : Al Unser
  • 2005 : Dan Wheldon
  • 2006 : Sam Hornish Jr.
  • 2007 : Dario Franchitti
  • 2008 : Scott Dixon

Tous les spécialistes le savent, Indianapolis est un lieu de légende et de tradition. Et que serait la tradition sans la participation des familles mythiques du sport automobile américain ? Cette année, John et Marco Andretti seront coéquipiers au sein du team Andretti Autosport tandis que Graham Rahal roulera pour l’écurie de son père Bobby. Les deux familles, rivales du temps de Michael Andretti et Bobby Rahal, tenteront d’imiter leurs aïeux en allant boire la fameuse bouteille de lait sur la Victory Lane.

La course : 94ème 500 Miles d’Indianapolis

La date et l’heure : Dimanche 30 mai à 13H heure locale, soit 19H en France

Le circuit : Indianapolis Motor Speedway, ovale de 2,5 miles

La distance : 200 tours, soit 500 miles

Poleman 2009 : Helio Castroneves

Vainqueur 2009 : Helio Castroneves

vel, libero quis dictum dolor elementum