Un début de saison très disputé en NASCAR

Lors des 19 premières courses de la saison 2010 de NASCAR Sprint Cup, certaines statistiques montrent que la compétition sur la piste a été une des plus relevées de ces dernières années. Les dépassements n’ont jamais été aussi nombreux depuis la saison 2005, date de l’instauration du système de statistiques de la NASCAR.

Il y a eu 66643 dépassements lors des 19 premières courses de la saison, soit le plus gros total depuis six ans. Le précédent record datait de 2007 et était de 62110 soit un écart très significatif de 3533 dépassements.

La statistique se confirme également à l’avant du peloton où il y a eu 787 changements de leader. C’est là aussi un record depuis 2005. En 2007, il y avait eu 509 dépassements pour la tête du peloton soit un écart de 278 par rapport à cette saison.

La question est maintenant de savoir pourquoi il y a une telle différence ? Plusieurs facteurs semblent avoir joué en faveur des dépassements depuis le début de l’année.

– Un éventail de pilotes capable de gagner des courses très large. Imaginez que l’année dernière, le leader actuel du championnat Kevin Harvick pointait à cette époque à la 25ème place.

– Des restarts sur deux files style “shootout”. Implanté depuis le milieu de la saison dernière, ce système est utilisé pour la première fois à plein temps cette année. C’est sans aucun doute un des facteurs clés qui explique l’augmentation des dépassements en tête du peloton.

– La règle des trois green-white-checkered a permis de multiplier les arrivées serrées. L’écart moyen est cette saison de 1.263 secondes. La dernière fois qu’une saison complète avait un écart moyen sous la seconde remonte à 2007.

Voici quelques autres statistiques issues des 19 premières courses de la saison 2010:

12 — Courses qui se sont terminées avec un écart de moins d’une seconde entre le premier et le deuxième. C’est le plus gros nombre de courses à ce stade de la saison depuis 2001 (14).
1 — Course qui s’est terminée sous drapeau jaune. C’est le plus petit total depuis 2005 (1).
12 — Nombre moyen de leaders par course cette saison. Un record absolu dans l’histoire de la NASCAR après 19 épreuves.
27 — Nombre moyen de changements de leaders. Un record absolu dans l’histoire de la NASCAR après 19 épreuves.
46 — Nombre de pilotes qui ont au moins mené un tour.
31 — Nombre de pilotes qui ont signé au moins un Top-10.
23 — Nombre de pilotes qui ont signé au moins un Top-5.
3 — Nombre de pilotes qui ont un Rating supérieur à 100.0: Jimmie Johnson, Jeff
Gordon et Jeff Burton.

risus tristique fringilla non quis velit,