Brett Moffitt termine la saison en beauté à Dover

Le drapeau vert des Sunoco 150 a été agité vendredi en fin d’après-midi sur le Dover International Speedway. Ryan Truex étant au départ, il est officiellement champion 2010 de la NASCAR K&N Pro Series East puisque Darrell Wallace Jr ne peut mathématiquement plus le rattraper. Max Gresham et Cole Whitt se partageaient la première ligne. Le pilote de la Toyota Red Bull Racing, Whitt, a pris le commandement dès le premier tour. Coup de théâtre au 25e tour quand le leader endommage l’avant-droit de sa voiture en percutant le mur à la sortie du virage 2. Le drapeau jaune est sorti pour la première fois de l’après-midi.

Gresham retrouve donc la première place, devant Kevin Swindell, Brett Moffitt, Truex, Ryan Gifford, Sergio Pena, Eddie MacDonald, Matt Kobyluck, Andrew Ranger et Brandon Ward. Danica Patrick est alors 11e, juste devant Ty Dillon. Wallace profite de la neutralisation pour entrer dans les puits.

Au drapeau vert, Gresham conserve la tête en contenant les assauts de Truex. Au tour 35, c’est la lutte pour la deuxième place qui se joue avec le crash de Wallace à la sortie du virage 4. Moffitt a maintenant les cartes en main pour terminer la saison à la deuxième place. Le drapeau jaune sera à nouveau sorti au 66e tour quand Zach Germain ira dans le mur à la sortie du virage 3.

Au cours de cette troisième neutralisation, les leaders rentrent aux puits pour ravitailler en carburant, puis pour changer de pneumatiques. Patrick hérite de la place de leader en ne faisant qu’un seul arrêt pour changer de pneumatiques alors que les pilotes qui la devançaient en font deux. En effet, en NASCAR K&N Pro Series, on ne peut pas ravitailler en carburant et changer de pneus lors du même arrêt et on ne peut changer que deux pneus par arrêt.

La star de l’IndyCar mène donc la meute devant Kobyluck au restart mais les deux pilotes s’accrochent dès le premier virage. La jeune femme perd alors des places. Kobyluck ne restera pas longtemps en tête puisqu’il percutera le mur à la sortie du virage 1 au 74e tour. On a alors Ward en tête, devant Dustin Delaney, D.J. Shaw, Ranger, MacDonald, Moffitt, Patrick, Corey LaJoie, Truex et Dillon.

Au tour 79, Delaney reçoit un drapeau noir pour avoir intentionnellement provoqué la cinquième neutralisation de la soirée. Au restart, Ranger a passé Shaw pour la deuxième place. Un peu plus tard, le drapeau jaune sera agité pour la sixième fois à cause de débris. Patrick et MacDonald en profitent pour changer de pneus. Au tour 100, trois tours après le restart, on retrouve Ranger en tête, devant LaJoie, Gresham, Truex, Moffitt, Shaw, Gifford, Dillon, Dale Quaterley et Sergio Pena.

Gresham reprend la tête au tour 108, quatre tours avant que Michael Cherry, déjà en difficulté au volant de sa Chevrolet Changing Lanes #8, ne parte en tête-à-queue dans la ligne droite arrière, provoquant une nouvelle neutralisation. Au restart, on retrouve Gresham et Moffitt, les deux compères de Joe Gibbs Racing, devant Ranger.

Truex parvient à prendre le meilleur sur Ranger au tour 127 et on se dirige tout droit vers un doublé Gibbs Racing quand Steve Park part dans le mur dans le virage 1 du tour 146. Sous drapeau jaune, au tour 148, Ranger rentre dans les puits, moteur arrêté à cause d’une panne d’essence. Au tour suivant, Moffitt double Gresham lors du restart. Les pilotes repartent donc pour un green-white-checkered, mais Dillon s’arrête sur la ligne droite avant et le pace car prend la piste pour la neuvième fois de la journée.

Gresham, le poleman, est à son tour contraint de renoncer. Après avoir passé toute la course aux avant-postes, il est trahi par son V8 Toyota. Moffitt Résiste à LaJoie lors de l’ultime restart et remporte les Sunoco 150 devant LaJoie, Truex, MacDonald et Quaterley. Danica Patrick réalise son meilleur résultat en NASCAR avec la sixième place Danica Patrick réalise son meilleur résultat en NASCAR avec la sixième place, devant Ward, Pena, Swindell et Shaw.

Donec Aliquam massa neque. ipsum et,