Cafes do Brasil Indy 300 : Présentation

Enfin nous y sommes ! Après seize épisodes d’un feuilleton plus que passionnant, ce week-end verra l’attribution du titre de champion IndyCar. Et quoi de mieux que d’offrir un dénouement lors de la dernière course de la saison ? Car depuis 2006, l’IndyCar a la particularité de ne pas ménager notre palpitant en décernant le titre lors de l’ultime épreuve de l’année.

Au programme de ce dernier épisode de la saison 2010 : une épreuve nocturne, le charme de la Floride et deux prétendants pour le titre que tout oppose.

D’un côté le jeune Will Power : leader incontesté du classement depuis la première épreuve de la saison à Sao Paulo, le pilote Penske est revenu plus fort après son grave accident survenu à Sonoma en 2009. Pour sa première saison complète dans l’écurie du “Capitaine”, Power s’est permis le luxe de souffler la vedette à ses deux coéquipiers, j’ai nommé : Ryan Briscoe et le triple vainqueurs de l’Indy 500 (excusez du peu) Helio Castroneves. Enfin rappelons que l’Australien est le vainqueur du trophée “Mario Andretti”, récompensant le meilleur pilote de l’année sur circuits routiers.

De l’autre nous trouvons l’expérimenté Dario Franchitti : double champion IndyCar et champion en titre, le pilote Chip Ganassi souhaite plus que tout rafler la mise lors de la dernière épreuve de la saison. En refaisant régulièrement son retard sur Power au fur et à mesure des ovales en cette deuxième moitié de saison, l’Ecossais ne pointe désormais plus qu’à 12 unités de son rival. Alors est-ce que son expérience de la lutte pour le titre l’avantagera-t-elle ? N’oublions pas que l’an passé, Franchitti avait décroché le titre dans une course où le vainqueur devenait automatiquement le champion. Et devinez comment l’Ecossais décrocha la timbale ? Grâce à une stratégie payante qui l’a vu s’imposer en évitant soigneusement le dernier arrêt ravitaillement. Dernier élément à prendre en compte, Franchitti autrefois connu pour son aisance sur routiers est devenu un spécialiste des ovales et l’a prouvé cette année en devenant le détenteur du trophée “A.J. Foyt” décerné au meilleur pilote sur ovales de l’année.

L’arène qui abritera ce duel se nomme Homestead-Miami Speedway. Ouvert en 1995, l’Homestead-Miami Speedway fut inauguré en 1996 en accueillant le CART. Long de 1,5 mile, le tracé a connu de nombreux bouleversements concernant le dessin de la piste. Initialement dotée de quatre virages à l’instar d’Indianapolis, la piste fut ensuite transformée pour relier les virages 1 et 2, ainsi que les 3 et 4. Inchangé jusqu’en 2003, ce fut au tour du banking de subir un important changement. Alors que la piste était plate, Homestead a cédé à la mode du banking progressif depuis 2005. Les virages sont désormais inclinés entre 18 et 20 degrés.

Enfin même si la piste sera le cadre de la lutte pour le titre entre deux hommes, n’oublions pas que d’autres pilotes pourraient venir mettre leur grain de sel. A commencer par les deux autres pilotes Penske. Revigoré suite à ces deux victoires au Kentucky et sur le Twin Ring Motegi, Helio Castroneves pourrait réaliser la passe de trois pour terminer la saison 2010 sur une excellente note. Actuellement troisième du championnat, le Brésilien est en lutte avec Scott Dixon pour terminer sur le podium final. De son côté Ryan Briscoe connaît parfaitement la situation de Power. En effet, le second Australien du Team Penske était l’un des trois prétendants à la couronne en 2009. Alors nul doute qu’il fera tout pour ramener le titre dans l’escarcelle de Roger Penske en remportant pourquoi pas la course.

Pour terminer n’oublions pas les outsiders que sont les quatre voitures Andretti Autosport qui ont l’occasion de gommer en partie une saison plus que décevante et de préparer au mieux 2011.

Voilà les ingrédients de cette finale du championnat 2010 d’IndyCar qui restera assurément dans les mémoires de beaucoup. Alors messieurs, que le meilleur gagne. L’issue de cette saison est entre vos gants…

La course : Cafes do Brasil Indy 300

La date et l’heure : Samedi 02 octobre à 19H00 (côte Est) soit dimanche à 1H du matin heure française.

Le circuit : Homestead-Miami Speedway, ovale de 1,5 mile.

La distance : 200 tours soit 300 miles.

Poleman 2009 : Dario Franchitti

Vainqueur 2009 : Dario Franchitti

dictum lectus ante. adipiscing Donec risus.