Un top-3 pas vraiment surprenant

Jimmie Johnson, Denny Hamlin et Kevin Harvick sont les trois hommes forts de cette saison 2010 et il n’y a donc absolument rien d’étonnant à les retrouver en tête du championnat. Reste à savoir lequel arrivera à prendre l’ascendant sur les deux autres, à moins qu’un outsider s’en mêle. Hamlin et Johnson, vainqueurs de six courses cette année, sont les favoris pour le titre. Kevin Harvick, champion de la saison régulière et détenteur du plus grand nombre de top-5 et de top-10, est le principal outsider dans ce championnat.

Actuellement en tête du championnat, Jimmie Johnson n’a pas connu une course facile au New Hampshire (25ème) mais s’est rattrapé dès le week-end suivant en signant une victoire éclatante à Dover. La réussite était de nouveau avec lui au Kansas puisqu’il a réussi à terminer second après une course assez moyenne de sa part, mais qui en dit long sur la réactivité de cette écurie.

Pour Denny Hamlin, tout avait plutôt bien commencé à Loudon où il a terminé second derrière Clint Bowyer. Le pilote Toyota s’était ensuite classé neuvième sur le ‘Monster Mile’ de Dover, un résultat assez encourageant puisqu’il était souvent en difficulté sur cet ovale lors des années passées. Douzième au Kansas, le meilleur rookie de la saison 2006 n’a pas été très brillant mais est tout de même parvenu à sauver de gros points.

Enfin Kevin Harvick n’est pas le pilote le plus malheureux dans ce chase. Une cinquième place miraculeuse sur le ‘Magic Mile’ (dans la mesure était limite dans le top-15 tout au long de l’épreuve), une course difficile à Dover (quinzième) avant un rebond assez inattendu au Kansas avec une troisième place finale sur un circuit où il n’avait jamais signé de résultat digne de ce nom.

Les trois protagonistes se tiennent en seulement trente points au classement général et commencent à prendre leurs distances par rapport à leurs poursuivants. Néanmoins, il faudra surement attendre jusqu’au soir de Talladega pour avoir une idée plus nette sur les éventuels prétendants au titre. Il y a fort à parier que ces trois là en feront parti.

risus ut non Praesent id porta. Donec nunc