Pierre Verne à la tête d’un triplé de la Race Clutch

La Race Clutch a dominé la dix-septième épreuve de la saison en US-RACING i-FRN Cup Series avec un nouveau triplé. Surtout Pierre Verne, Mickaël Cado et Cyril Nousbaum sont les trois seuls pilotes à avoir bouclé l’intégralité des 240 tours.

Pour terminer bien placé il fallait ne faire qu’un seul arrêt ce mercredi soir lors du dernier drapeau vert de la course. Le top 5 de la course l’a parfaitement compris.

Pierre Verne, Mickaël Cado, Cyril Nousbaum, Anthony Rafaël et Francis Dechilly ont effectué un passage de moins par la voie des stands et se sont retrouvées aux cinq premières places sous le drapeau à damier.

Ca été long et difficile sur la fin, car les voitures sont compliqués à tenir sur la fin. J’avais Mickaël derrière. J’ai réussi à le maintenir derrière. On n’a pas trop compris la stratégie des autres de s’arrêter deux fois, la stratégie à faire c’était un seul arrêt. Au niveau du carburant il n’y avait pas de soucis. On n’avait pas besoin d’économiser.

Pierre Verne

Pierre Verne et Mickaël Cado se sont expliqués tout au long de la course pour la victoire, mais l’avantage est resté à Pierre Verne.

Le reste du top 10 est complété par Jean-Baptiste Charles, Antoine Marc, Jean-Philippe Chrétien et Julien Alavoine.

Vainqueur de cinq courses cette saison et de trois des quatre dernières, Pierre Verne signe la pole position devant Jacques Recan. Jean Baptiste Charles, Cyril Nousbaum et Jonathan Berthier complètent le top 5 de cette séance qualificative.

Dès le sixième tour un contact entre Jonathan Berthier, et le rookie Yassine Barnak est à l’origine de la première sortie de la voiture de sécurité. Kévin Pommier est impliqué bien malgré lui, ne pouvant éviter l’accrochage devant lui.

Les leaders passent une première fois par la voie des stands, à l’exception de Francis Dechilly qui mène quelques tours avant de se faire dépasser par Pierre Verne et Cyril Nousbaum.

Lors de la deuxième neutralisation, Cyril Nousbaum prend les commandes en ne changeant que deux pneumatiques. La Race Clutch verrouille le top 4 et ce jusqu’à la troisième neutralisation causée par un accident de Bertrand Fourniret.

Lors de la troisième neutralisation Cyril Nousbaum et Jean-Baptiste Charles sont pénalisés et doivent repartir de l’arrière. Les deux pilotes de la Race Clutch parviennent à remonter dans le top 10.

Dès lors deux stratégies s’affrontent. Une partie du peloton choisit de faire le reste de la course en deux arrêts, alors qu’une autre préfère ne faire qu’un seul arrêt. C’est cette dernière stratégie qui s’avère payante puisque tous les pilotes n’ayant fait qu’un seul arrêt se retrouvent en tête avec une avance substantielle sur les pilotes qui doivent repasser par la voie des stands.

La semaine, c’est le Chicagoland Speedway qui attend les pilotes pour la dernière course avant la pause estivale.

La course en intégralité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Praesent consectetur adipiscing facilisis libero. Phasellus nec in