Scott McLaughlin survit au carnage à Indy !

Quelle finale à Indianapolis pour cet INDYCAR iRacing Challenge. Alors que l’écurie Arrow McLaren Racing SP était à la tête d’un triplé à trois tours de la fin, elle a tout perdu. Scott McLaughlin a évité tous les accidents des deux derniers tours pour décrocher une seconde victoire dans cet INDY iRacing Challenge.

Lando Norris, Oliver Askew et Pato O’Ward, trois chances de victoires pour l’écurie Arrow McLaren SP Racing, mais finalement tous trois ne parviendront pas à conclure sur l’Indianapolis Motor Speedway et ce alors qu’ils occupaient les trois premières places à trois tours du drapeau à damier.

C’est tout d’abord Lando Norris qui perd toute chance de victoire suite à un accident avec Simon Pagenaud qui rentrait aux stands suite à son accident. Une incompréhension entre les deux pilotes et c’est la victoire qui s’envole pour le vainqueur d’Austin la semaine dernière.

Pato O’Ward et Oliver Askew perdent tout dans le dernier virage et la dernière ligne droite. Scott McLaughlin a eu les bons réflexes pour éviter les deux derniers carnages pour remporter sa seconde course dans cet INDYCAR iRacing Challenge après son succès acquis lors de l’épreuve disputée sur le Barber Motorsports Park, deuxième épreuve du challenge.

Le Néo-zélandais, parti de la pole position, a bu un verre de lait pour célébrer sa victoire.

J’ai vu beaucoup d’accidents. C’était cool.

Scott McLaughlin

Scott McLaughlin s’impose finalement devant Conor Daly, Santino Ferrucci, Oliver Askew, Pato O’Ward, Sébastien Bourdais, Ryan Hunter-Reay, Zach Veach, Felix Rosenqvist et Scott Dixon pour le top 10.

La nervosité était palpable en début de course. Dès le cinquième tour, Álex Palou tape le mur intérieur dans la ligne droite avant et est à l’origine de la première neutralisation de l’épreuve, ce qui permet à certains pilotes de passer par la voie des stands pour mettre un complément de carburant afin de ne plus faire qu’un seul passage par les stands d’ici la fin de la course.

La course repart, mais la nervosité est toujours là. Will Power prend les commandes jusqu’au cycle d’arrêts sous drapeau vert. L’Australien est le premier à rentrer au tour 32.

Cette salve d’arrêts sous drapeau vert est dramatique pour plusieurs pilotes. Simon Pagenaud entre en panne d’essence, ce qui lui fait perdre de nombreuses places. Sage Karam perd également gros en partant à la faute lorsqu’il saute sur les freins à l’entrée de la voie des stands, endommageant son aileron avant.

Alors que Lando Norris effectue son arrêt à dix-huit tours du drapeau à damier, un accident entre Stefan Wilson, Scott Speed et James Davison vient resserrer tous les écarts puisque la voiture de sécurité revient en piste.

La relance s’effectue à quatorze tours du terme avec Graham Rahal en tête, mais un tour après la relance c’est le Français Simon Pagenaud, troisième au moment de la relance, qui prend les commandes.

Un nouvel accident impliquant notamment Sage Karam et Josef Newgarden est à l’origine de la troisième intervention de la voiture de sécurité.

Lors de la relance à neuf tours de la fin, Simon Pagenaud, Graham Rahal et Lando Norris se livre une lutte féroce, jusqu’à un accident annihilant tous les espoirs du Français.

Revivez la course en intégralité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

amet, adipiscing consectetur luctus dolor. facilisis sem, ut