Kevin Harvick résiste à tout le monde au Michigan

Kevin Harvick était le plus fort lors des FireKeepers Casino 400, vingt-et-unième course de la saison 2020 en NASCAR Cup Series. Le pilote de la Stewart-Haas Racing s’impose pour la cinquième fois de l’année et la cinquante-quatrième fois de sa carrière.

Avec cinquante-quatre succès en NASCAR Cup Series, Kevin Harvick est désormais à égalité avec Lee Petty à la onzième place des pilotes les plus victorieux de l’histoire de la division reine de la NASCAR.

Sur longs runs ou sur les relances, Kevin Harvick était bien le plus fort sur le Michigan International Speedway. Il a résisté à tous ses rivaux, de Denny Hamlin à Kyle Busch en passant par Chase Elliott ou encore Bubba Wallace.

La course s’est finalement terminée sous le régime de l’Overtime, mais Kevin Harvick n’a laissé le soin à personne de mener les deux derniers tours pour remporter une quatrième victoire sur le Michigan International Speedway.

Merci à tout le monde, c’était une voiture incroyable à piloter aujourd’hui. Nous avons toujours d’excellentes voitures au Michigan. Je savais que c’était proche avec Kyle (Busch), je ne savais pas si je l’avais touché.

Kevin Harvick

Cette course était la première avec la règle du choix qui permet à tous les pilotes de choisir lors des restarts s’ils souhaitent être à l’intérieur ou à l’extérieur. Cette nouvelle règle a ajouté de l’incertitude sur les relances et a permis à certains de tenter leur chance pour la victoire, à commencer par Chase Elliott et Bubba Wallace, en vain.

Sous le drapeau à damier Kevin Harvick s’impose devant Brad Keselowski, Martin Truex Jr. revenu de nulle part après une crevaison dans le premier segment qui l’a relégué à un tour. Ryan Blaney et Kyle Busch complètent le top 5. Denny Hamlin, Chase Elliott, Joey Logano, Bubba Wallace et Kurt Busch complètent le top 10 de cette course.

Avec deux courses à disputer sur le Michigan International Speedway en NASCAR Cup Series ce week-end, les distances ont été revues à la base. Les courses sont courues sur 312 miles contre 400 à l’origine. Le départ de la course a été repoussé de trois quarts d’heure afin de permettre à NBCSN d’assurer la diffusion de la fin de la course de Road America en XFINITY, la course ayant pris du retard, à cause d’un long drapeau rouge pour des orages.

Bien que le Michigan International Speedway ne soit pas équipées de lumières pour permettre la tenue d’une course nocturne, ce report n’avait aucun impact sur la tenue de la course.

Deux premiers segments très courts, avec pour seule neutralisation le drapeau jaune de compétition, mais toujours les mêmes pilotes devant à savoir Kevin Harvick, Denny Hamin et Brad Keselowski. Puis un dernier segment haché par de nombreuses neutralisations. Kevin Harvick remporte les deux premiers segments et s’affirme comme un candidat à la victoire finale en cas de long segment sous drapeau vert. Cependant, malgré les nombreuses neutralisations, il poursuit sa domination dans le dernier segment.

En début de dernier segment John Hunter Nemechek sera à l’origine des trois premières intervention de la voiture de sécurité pour des incidents en piste, la première fois pour un accident avec Chris Buescher, la seconde fois pour une crevaison. Le pilote de la Front Row Motorsports ne sera pas le seul à connaître des déboires avec les pneumatiques. Martin Truex Jr. dans le premier segment et Tyler Reddick dans le deuxième, devront s’arêter sous drapeau vert pour des problèmes de pneumatiques.

La sortie de la voiture de sécurité lors de la première crevaison de John Hunter Nemechek est l’occasion pour le peloton de passer par la voie des stands afin de mettre le carburant nécessaire pour rallier l’arrivée. Les stratégies divergent entre les équipes. Kyle Busch ne prend que du carburant ce qui lui permet de prendre les commandes de la course, mais un tour après le drapeau vert, Kevin Harvick reprend les commandes de la course.

La seconde crevaison met fin à la course du pilote de la Ford Mustang n°38 tandis que des stratégies différentes continuent d’être jouées par les équipes. Ryan Blaney s’arrête pur prendre quatre gommes neuves et repart en vingtième position.

Chase Elliott prend les commandes lors de la relance à dix-huit tours du drapeau à damier grâce à son choix de partir de la ligne intérieure. Il conserve les commandes lors de la relance suivante avant de se faire dépasser par Kyle Busch et Kevin Harvick dans la ligne droite arrière.

Kevin Harvick parvient à reprendre la tête de la course dès la fin de premier tour de la relance avant qu’une nouvelle neutralisation, causée par Cole Custer, ne vienne une fois encore redistribuer les cartes.

Ce dimanche la seconde course du Michigan se déroulera sur la même distance, à savoir 156 tours. La grille de départ est établie en fonction de l’ordre d’arrivée de l’épreuve d’aujourd’hui, le top 20 étant inversé.

Grille de départ
Résultats
Classement des pilotes
Classement des propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nec efficitur. tempus non dolor pulvinar