Chase Elliott était imbattable à Daytona

Pour la première course de l’histoire sur le Daytona International Speedway Road Course en NASCAR Cup Series, Chase Elliott n’a laissé aucune chance à ses adversaires en remportant sa troisième victoire consécutive sur circuit routier.

Les sirènes vont encore sonner à Dawsonville, Géorgie, pour célébrer la victoire de Chase Elliott en NASCAR Cup Series. Le pilote de la Hendrick Motorsports a dominé la course routière et a résisté à un Denny Hamlin plus véloce dans les trois derniers tours.

Sous le drapeau à damier Chase Elliott devance donc Denny Hamlin, Martin Truex Jr, Jimmie Johnson et Chris Buescher pour le top 5. Clint Bowyer, Kaz Grala, qui remplaçait Austin Dillon, William Byron, Joey Logano et Michael McDowell complètent le top 10.

Alors que l’on était en droit de s’attendre à un début de course agité, sur une piste inconnue de tous, il n’en fut rien. Hormis des problèmes pour la Joe Gibbs Racing, deux blocages de roues dans les deux premiers tours qui ont conduit à un arrêt dès le cinquième passage pour Kyle Busch, puis un tête-à-queue de ce même Kyle Busch et une pénalité de Martin Truex Jr. pour excès de vitesse en repartant de son emplacement dans la voie des stands en fin de deuxième segment, les deux premières parties de course ont été plutôt calmes.

Reparti en deuxième position au début du dernier segment, Kevin Harvick perd tout le bénéfice de sa position dans l’infield lorsqu’il se fait sortir par le rookie Christopher Bell. Résultat, le pilote le plus victorieux de la saison laisser passer tout le peloton et doit ensuite passer par les stands pour chausser des gommes neuves.

La course est interrompue une trentaine de minutes à cause d’éclairs à moins de huit miles du tracé. Pendant cette pause, la pluie ne s’est pas abattue sur le circuit routier du Daytona International Speedway.

Vainqueur du premier segment et leader depuis l’entame du dernier, Chase Elliott reprend le large une fois le drapeau vert brandi. Kyle Busch s’empare de la deuxième place, mais à plus de cinq secondes de Chase Elliott, mais il ne sera jamais en mesure de reprendre du temps sur le pilote de la Hendrick Motorsports.

Pire encore, alors que la dernière salve d’arrêts s’effectue sous drapeau vert, Kyle Busch est contraint à l’abandon sur problème mécanique avec une casse au niveau de ses freins au moment de rentrer dans les stands. Le pilote de la Joe Gibbs Racing pourra finalement revenir en piste avec six tours de retard.

Une fois le cycle d’arrêts terminé, Chase Elliott reprend les commandes et compte près de douze secondes d’avance sur Denny Hamlin deuxième.

Le retour de Kyle Busch en piste sera de courte durée, puisqu’un nouvel incident le contraint cette fois à l’abandon. Immobilisé sur la piste et ayant répandu des débris, Kyle Busch est à l’origine de la quatrième neutralisation de la course.

Septième, Joey Logano est le pilote le mieux classé à passer par les stands. Il est suivi par Michael McDowell, Erik Jones, Kurt Busch ou encore Matt DiBenedetto.

La semaine prochaine deux courses attendent les pilotes des NASCAR Cup Series sur le Dover International Speedway.

Grille de départ
Résultats
Classement des pilotes
Classement des propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mi, lectus fringilla ut commodo Praesent suscipit felis Curabitur id diam Donec