Denny Hamlin s’impose au bon moment

Denny Hamlin s'impose au bon momentDARLINGTON, SOUTH CAROLINA - SEPTEMBER 05: Denny Hamlin, driver of the #11 Offerpad Toyota, celebrates in the Ruoff Mortgage victory lane after winning the NASCAR Cup Series Cook Out Southern 500 at Darlington Raceway on September 05, 2021 in Darlington, South Carolina. (Photo by Jared C. Tilton/Getty Images)

Denny Hamlin retrouve le chemin de la Victory Lane au bon moment en NASCAR Cup Series à l’occasion des Southern 500 en ouverture des playoffs.

Enfin ! Après des semaines à courir après la victoire en NASCAR Cup Series, Denny Hamlin remporte les Cook Out Southern 500 sur le Darlington Raceway, décrochant du même coup sa première victoire de la saison et sa qualification au deuxième tour des playoffs.

Dans une course qui aura tourné au désastre pour de nombreux prétendants au titre, Denny Hamlin a tiré son épingle du jeu en résistant à Kyle Larson dans les derniers instants. Les deux pilotes sont allés jusqu’au contact dans le dernier tour, sans que le pilote de la Hendrick Motorsports ne puisse trouver l’ouverture. Bon perdant, Kyle Larson viendra féliciter Denny Hamlin et son chef d’équipe Chris Gabehart sur la Victory Lane.

Je savais qu’il arrivait. J’étais un peu conservateur sur la fin, car j’avais quatre longueurs d’avance. Je ne pensais pas qu’il reviendrait autant.

Denny Hamlin

Au tour 319 Ryan Blaney part à la faute et crée une nouvelle neutralisation, la dixième de la course. À cet instant Denny Hamlin était en tête de la course, car il étirait son run au maximum. Une pénalité pour excès de vitesse de Martin Truex Jr. donnera les commandes de la course à son coéquipier de la Joe Gibbs Racing.

Ross Chastain termine troisième devant Martin Truex Jr. et Kevin Harvick. Kurt Bush, Brad Keselowski, Joey Logano, Chris Buescher et Austin Dillon complètent le top 10.

Des prétendants au titre en difficulté d’entrée de jeu

La première course des playoffs 2021 en NASCAR Cup Series a réservé son lot de surprises et d’incidents. Comment à chaque fois des pilotes qualifiés pour le titre se sont retrouvés en difficulté. Victime d’un accident dès le trentième tour, Michael McDowell termine dernier.

Du côté de la Hendrick Motorsports, la situation aurait pu tourner au gag, si le sujet n’étaient pas si sérieux. Alex Bowman connaît des problèmes de tenue de route dès le début de course et brosse le mur extérieur, laissant une célèbre Darlington stripe. William Byron ne peut éviter son coéquipier et endommage lui aussi sa voiture. Quelques tours plus tard, sous drapeau jaune, c’est Chase Elliott qui est impliqué dans un accident. Dans les stands, il accroche un pneumatique de James Davison, endommageant l’avant de sa carrosserie. Pour remédier au problème, Alan Gustafson rappelle son pilote aux stands afin d’effectuer les réparations nécessaires.

Les Cook Out Southern 500 en bref

Segment 1 : Denny Hamlin, Kyle Larson, Kurt Busch, Ryan Blaney, Kevin Harvick, Martin Truex Jr, Tyler Reddick, Aric Almirola, Ross Chastain et Joey Logano.

Segment 2 : Kyle Larson, Christopher Bell, Ross Chastain, Denny Hamlin, Kevin Harvick, Kurt Busch, Joey Logano, Chase Elliott, Ryan Blaney, Corey LaJoie.

Le résumé des Cook Out Southern 500

Samedi prochain le premier tour des playoffs se poursuivra sur le Richmond Raceway.