Scott Speed a terminé 27ème à Atlanta pour sa première course Nascar. Qualifié 28ème sur 32 pilotes au départ, Speed perdait deux tours dès le début de course en raison d’un arrêt au stand non prévu. Le pilote californien ne parvenait pas par la suite à récupérer ses tours de retard, mais impressionnait quand même les observateurs par son comportement en piste.

« Cela m’a pris quelques tours pour rendre mon truck efficace », expliquait Scott Speed dans le communiqué du Red Bull Racing. « Mais une fois lancé, j’ai pu énormément apprendre sur le comportement du truck dans le trafic. C’était vraiment super de pouvoir me mesurer aux autres pilotes, mais également de pouvoir observer comment les pilotes plus expérimentés se débrouillent dans le trafic. C’est complétement différent de tout ce que j’ai pu faire dans le passé. »

Sans doute échaudé par l’exemple d’A.-J. Allmendinger, au sujet duquel on peut réellement parler de fiasco aujourd’hui, Red Bull a choisi de ne pas brûler les étapes avec son autre poulain. Ainsi Scott Speed va apprendre patiemment le métier de pilote stock-car. Il va disputer la saison 2008 en ARCA et fera en parallèle plusieurs piges en Nascar Truck Series. Ce n’est que quand il sera prêt qu’on pourra éventuellement le retrouver au départ d’une manche dans la catégorie reine.