En raison d’un programme chargé à Long Beach, la course ALMS n’a duré que 1h40. Avec une durée si courte et sur un circuit urbain, cette épreuve semblait sur le papier promise à une LMP2. D’ailleurs les Audi s’étaient de nouveau faites discrètes aux essais, laissant la vedette aux prototypes de la catégorie inférieure.

En course pourtant, les R10 se sont montrées bien plus fringantes, remontant sans problème dans le trafic et dépassant en fin de course les deux Porsche Penske qui avaient occupé la tête depuis le début l’épreuve.

Les deux Audi signent donc le doublé, Werner/Luhr devant Biela/Pirro. Une victoire bonne pour le moral, tant les R10 ont été malmenées ces derniers temps (tant par Porsche à Sebring que par Peugeot en Le Mans Series).

Du côté des LMP2, les Porsche RS Spyder du Team Penske ont non seulement laissé échapper la victoire au général, mais ont dû également s’incliner face à l’Acura du Team Highcroft. Au volant de cette dernière, David Brabham a accompli une fin de course de toute beauté. Le pilote australien a pris la tête de sa catégorie dans l’avant-dernier tour, mettant fin à une série de huit victoires consécutives pour la Porsche de Romain Dumas et de Timo Bernhard.

David Brabham devient ainsi le seul pilote à s’être imposé dans toutes les catégories du championnat ALMS (LMP1, LMP2, GT1, GT2) ! Quant à son équipier Scott Sharp, il s’impose pour la première fois dans ce championnat.

Pour le constructeur Japonais, c’est seulement la seconde victoire en ALMS, après celle de Sebring en 2007 pour ses débuts. Il aura donc fallu plus d’un an pour remporter une seconde course.

En GT1, Jan Magnussen et Johnny O’Connell s’imposent devant leurs équipiers Olivier Beretta et Oliver Gavin.

En GT2, le Tafel Racing semble avoir pris goût à la victoire, puisque Dominik Farnbacher et Dirk Müller remportent leur deuxième succès consécutif après celui de St Petersburg début avril. La Ferrari devance les deux Porsche du Flying Lizard, dont celle du poleman français Patrick Pilet, finalement troisième. L’arrivée en GT2 est très serrée puisque les trois premiers classés ont passé la ligne séparés de trois dixièmes !

Prochaine manche à Salt Lake City le 18 mai prochain.

Long Beach, le classement :

1. P1 Luhr/Werner Audi R10 TDI 71
2. P1 Biela/Pirro Audi R10 TDI 71
3. P2 Brabham/Sharp Acura ARX-01b 71
4. P2 Dumas/Bernhard Porsche RS Spyder 71
5. P2 Maassen/Long Porsche RS Spyder 71
6. P2 Herta/Fittipaldi Acura ARX-01b 71
7. P2 Leitzinger/Franchitti Porsche RS Spyder 71
8. P2 Fernandez/Diaz Acura ARX-01b 71
9. P2 Dyson/Smith Porsche RS Spyder 71
10. P2 Bonilla/Devlin Mazda Lola B07-46 70
11. GT1 O’Connell/Magnussen Corvette C6.R 70
12. GT1 Gavin/Beretta Corvette C6.R 70
13. GT2 Farnbacher/Muller Ferrari 430 GT 68
14. GT2 Bergmeister/Henzler Porsche 911 GT3 RSR 68
15. GT2 van Overbeek/Pilet Porsche 911 GT3 RSR 68
16. P1 Lewis/McMurry Creation CA07-002 Judd 67
17. GT2 Jeannette/Mowlem Ferrari 430 GT 67
18. GT2 Brix/Friesacher Ferrari 430 GT 66
19. GT2 Stippler/Basseng Porsche 911 GT3 RSR 65
20. GT2 Neiman/Pechnik Porsche 911 GT3 RSR 65
21. GT2 Carrapatoso/Swartzbaugh Porsche 911 GT3 RSR 65
22. GT2 Salo/Melo Ferrari 430 GT 65
23. GT2 Gigliotti/Peterson Riley Corvette C6 64
24. GT2 Drayson/Cocker Aston Martin Vantage 64
25. GT2 Robertson/Murry Doran Ford GT Mk.VII 63
26. P1 Field/Dayton/Berry Lola B06/10 AER 62
27. GT2 Milner/Sutherland Panoz Esperante 51