Ross Kenseth, âgé de 15 ans, est un adolescent qui sait aussi bien gagner sur les terrains de basketball que sur les circuits. Et il sait de qui tenir puisque son père est Matt Kenseth, champion NASCAR Sprint Cup Series en 2003 et vainqueur des deux premières courses de la saison 2009 de NASCAR Sprint Cup Series dont les fameux Daytona 500. Tous deux aiment la compétition, les courses et la victoire.

En 2008, Ross, Matt et Roy, le père de Matt, ont créé Generation 3 Motorsports. Ils alignent la Ford Fusion Blaine’s Far & Fleet/DeWalt Tools #25 en Late Models et en Limited Late Models. Ross la pilote dans les Etats du Wisconsin et de l’Illinois, comme son père et son grand-père l’avaient fait avant lui. Il court également dans une série régionale de Late Models et lors de courses spéciales de NASCAR sur le Rockford Speedway en Illinois et sur le LaCrosse Fairgrounds Speedway dans le Wisconsin.

Le jeune Kenseth est déjà un habitué de la Victory Lane. Son plus grand succès, il l’a connu lors d’une course de Late Models de 100 tours à LaCrosse durant l’Oktoberfest du circuit. En 1993, Matt Kenseth avait remporté la même course.

« C’était impressionnant, » a-t-il déclaré après cette victoire. « LaCrosse a une histoire imposante et on peut le dire quand on regarde les noms de ceux qui ont gagné ici. Dick Trickle était là et c’est vraiment un gars cool. C’est génial de gagner ici. »

Le 15 février dernier, Ross a connu une journée tendue en regardant le Daytona 500 sur FOX Sports.

« Je priais pour que la pluie arrive après que le dernier drapeau jaune soit sorti. J’étais vraiment excité. C’est vraiment une belle course à remporter, donc j’étais heureux pour lui. »

Alors que Matt remplissait ses obligations de vainqueur du Daytona 500 à New York, Ross était occupé à la St Bede Academy à Peru dans l’Illinois où il est étudiant en deuxième année.

« J’avais école donc je n’ai pas pu le voir à la Télévision. Mais j’ai eu quelques félicitations et des gens ont dit que c’était cool de voir mon père à la télé. Des trucs comme ça. »

Ross profite bien entendu des conseils de son père qu’il classe parmi ses pilotes favoris aux côtés de Tony Stewart ou de Juan Pablo Montoya. Parmi les conseils prodigués par Matt, Ross considère que le plus important est d’être patient. Si on est patient, les bonnes choses nous arrivent. Cette saison, Ross compte courir à Madison comme l’an dernier. Il y avait terminé deuxième du championnat en 2008. Au mois de mai, Ross aura 16 ans et pourra participer au championnats régionaux de la NASCAR comme l’ont fait avant lui Greg Biffle, Clint Bowyer, Jeff Burton, Kurt et Kyle Busch, Dale Earnhardt Jr., Carl Edwards, Denny Hamlin, Kevin Harvick, Bobby Labonte, Jamie McMurray, Elliott Sadler et Brian Vickers.

Du haut de son 1m85, Ross est aussi doué au basketball, sport qu’il pratique avec les St Bede Bruins.