Parti depuis la 32ème place, David Stremme aura passé une partie de la journée en fond de peloton avant de remonter progressivement et de terminer quatorzième. Le pilote de la Penske Racing a utiliser le milieu voire l’extérieur de la piste pour dépasser la majorité de ses adversaires sur le ‘Great American Speedway’.

Dès le départ de la course, Stremme a rapporté à son chef d’équipe que sa voiture était sous-vireuse en virage. Il a dû attendre le premier arrêt ravitaillement pour pouvoir ajuster sa Dodge Charger. Les ajustements se sont rapidement faits sentir puisqu’au 80ème tour, alors qu’il était en 22ème position, Stremme était plus rapide que les leaders.

Au 96ème passage l’équipe n°12 décidait de s’arrêter une nouvelle fois afin d’ajuster la Dodge. Outre le plein d’essence et quatre pneumatiques neufs, les mécaniciens ont également réglé le châssis pour que celui-ci se comporte mieux sur les longs runs. Durant ce passage par les stands l’écurie n°12 a fait de l’excellent travail, puisque Stremme a réussi à gagner deux positions.

Reparti en 19ème position au tour 102, le pilote de la Penske Racing a été capable de gagner de nouvelles positions malgré une voiture cette fois-ci survireuse aux quatre coins de l’ovale. Roy McCauley, le chef d’équipe de Stremme a alors réfléchis à la meilleure façon de régler la voiture.

La troisième neutralisation, au tour 156, a permis à l’équipe de travailler à nouveau sur la voiture. Les mécaniciens ont alors apposé un morceau de caoutchouc sur la suspension arrière droite afin de gommer le survirage de la Dodge n°12.

Quatorzième lors du restart, le pilote Penske a été capable d’utiliser la trajectoire haute dans les virage trois et quatre. Stremme est alors devenu l’un des pilotes les plus rapide en piste et a donc continué à utiliser cette trajectoire extérieure.

A 34 tours du but, Stremme était dans le top-10 de la course mais il est malheureusement allé frotter le muret extérieur ce qui l’a fait partir en tête-à-queue. La voiture n’étant que peu endommagée, l’équipe a rapidement réparé et Stremme a repris la piste en treizième position.

La Dodge Charger n°12 coupera finalement la ligne d’arrivée en quatorzième position alors que ses équipiers Kurt Busch et Sam Hornish Jr. se sont respectivement classés huitième et dix-septième.

Stremme pointe désormais à la 22ème place du classement à 115 longueurs de la douzième et dernière place qualificative pour le Chase.

« Nous avons connu une bonne journée sur le Texas Motor Speedway. Nous avions une bonne voiture et l’équipe a fait du bon travail dans les stands. J’ai frotté le muret en fin de course alors que j’utilisais la trajectoire extérieure, mais c’est malgré tout un résultat positif » confiait Stremme à l’issue des Samsung 500.