Le pilote du team Vision Racing n’aura pas fait honneur à son patron, Tony George. Alors qu’il partait de la dernière position, Hunter-Reay voulait remonter trop vite dans le classement. Erreur ! On n’apprivoise pas les 500 Miles d’Indianapolis aussi vite, il faut respecter la piste.

A la sortie du virage 4, Hunter-Reay a perdu l’adhérence sur son train avant et n’a pas pu soulager suffisamment l’accélérateur pour récupérer sa monoplace en perdition. L’issue était inévitable et l’avant droit est allé frapper le mur avant que la monoplace ne se dirige vers le mur intérieur, finissant sa course dans le muret des stands.