Sébastien Bourdais s’impose à Edmonton.

Avant la course, trois pilotes se disputaient la première place du championnat, mais grâce à son expérience le français s’est imposé, et relègue maintenant à 20 points sont plus proche rival.

Robert Doornbos était en tête du championnat avant la course, mais il n’a jamais pu être dans le rythme des leaders, et au 69ème tour, il touche Alex Tagliani dans le virage un, ce qui l’handicapera pour la fin de la course. Le pilote hollandais terminera la course en onzième position à un tour des leaders. Robert est maintenant second du classement général.

Will Power partait depuis la pole position, mais Bourdais a réussi à prendre un meilleur départ et prenait la tête au premier virage. L’australien restait au contact du français jusqu’au premier arrêt aux stands au vingtième tour. Power reprenait la tête de la course.

La seconde vague de ravitaillements intervenait sous drapeau vert au 49ème tour, et c’est Will Power qui rentrait le premier. Mais une pièce au niveau de sa direction allait casser, ce qui força l’australien à revenir aux stands, et pour la première fois de la saison, il devait abandonner.

Justin Wilson a terminé la course en seconde position, ce qui est son cinquième top-5 lors des cinq dernières courses. Après s’être qualifié en quatrième position, Graham Rahal s’offrait son deuxième podium de la saison grâce à sa troisième place.

Le français Simon Pagenaud a pris la quatrième place de la course devant les deux coéquipiers de l’écurie Forsythe, Paul Tracy et Oriol Servia.

Neel Jani s’est élancé depuis la cinquième position, et était troisième lors du premier relais. Mais lors de son premier arrêt un problème moteur l’a fait redescendre en 17ème position. Le pilote suisse terminera malgré tout en neuvième position. Le pilote belge Jan Heylen a signé son meilleur résultat de la saison grâce à une dixième place finale.

Résultats de la course.

Classement général.

libero. Donec et, fringilla dolor tristique