Audi s’impose sur le fil lors du Petit Le Mans.

Après 1000 miles et 394 tours effectués, l’écart était de 0,923 secondes entre les deux premiers de cette course. Et c’est Dindo Capello et Allan McNish qui se sont imposés devant la RS Spyder de Timo Bernhard et Romain Dumas. Le dépassement pour la victoire c’est effectué à moins d’une heure de l’arrivée, le pilote Audi ayant profité de la puissance de son moteur diesel pour doubler la voiture du team Penske dans la ligne droite arrière.

Il s’agit de la première victoire d’Audi depuis la course de Saint Petersburg au mois de mars dernier. Une nouvelle fois Audi s’impose sir les trois plus grande courses d’endurance de la saison que sont Sebring, Le Mans et le Petit Le Mans.

“Pour nous cette victoire veut dire beaucoup, car nous sommes passés très prêt lors des dernières courses. Ca a été l’une des courses les plus dure, et Dindo a fait un boulot extraordinaire” déclarait Allan McNish après la course.

Avec cette victoire McNish et Capello sont ainsi assurés du titre de champion dans la catégorie LMP1. Il s’agit aussi de la vingt-et-unième victoire consécutive d’Audi dans la catégorie LMP1.

La neutralisation à 40 minutes de la fin de la course aura été le tournant de la course, puisque Dumas avait 30 secondes d’avance sur l’Audi, et lors du restart l’Audi était à moins de 5 secondes, et Capello n’a eu besoin que de 8 minutes pour effectuer le dépassement victorieux.

“Si le drapeau jaune n’était pas sorti, je ne pense pas que nous aurions pu revenir sur Romain, car il avait une très bonne voiture. Surtout dans la deuxième partie de la course” déclarait Dindo Capello.

Romain Dumas, Timo Bernhard et Patrick Long s’imposent en LMP2, mais pour la première fois depuis huit courses ce n’est pas une Porsche du Team Penske qui gagne la course au général.

“Nous avions gagné à Mosport avec de la chance et aujourd’hui la chance était avec Audi. J’ai essayé de garder la pression sur Dindo en fin de course, mais ce fut une très bonne course pour nous” déclarait Romain Dumas qui remporte son premier championnat dans la catégorie LMP2. Alors que son coéquipier Timo Bernhard est champion pour la deuxième fois.

“Je savais que nous pouvions gagner ensemble le titre. Nous étions très bon cette année. Et gagner cinq courses de rang en catégorie LMP2 c’est exceptionnel. Notre saison est quasi parfaite” ajoutait Timo Bernhard à la fin de la course.

Grâce à une victoire dans la catégorie GT1, Oliver Gavin et Olivier Beretta s’adjuge un troisième titre de champion consécutif dans cette catégorie.

Max Papis était également coéquipier de Gavin et Beretta pour cette course.

“Ca a été très difficile en terme de trafic aujourd’hui. J’ai pratiquement eu un accident avec une Audi, car il n’y avait pas forcément la place pour passer. Je pense que les prototypes étaient surpris pas la différence de vitesse qu’il y avait avec les Corvette.”

Le Flying Lizard Motorsports s’est imposé en GT2 grâce à Jörg Bergmeister, Johannes van Overbeek et Marc Lieb.

“Le Petit Le Mans est une classique de notre série, et tout le monde veut la gagner. ET franchement c’est fantastique. Je dois remercier Porsche qui a fait du bon boulot après les problèmes que nous avions rencontré à Detroit” déclarait van Overbeek.

Jaime Melo et Mika Salo ne terminent que sixième de cette course, ce qui veut dire que le titre se jouera sur le Mazda Raceway de Laguna Seca.

A voir :

La grille de départ.

Résultats de la course.

Classement.

adipiscing dictum neque. Praesent non ante. felis commodo efficitur. ut