Retour sur la saison 2007 de la Rocketsports Racing

Au début de l’exercice 2007 Alex Tagliani entamait sa huitième saison. Parti quatrième à Las Vegas, le Canadien a mené onze tours avant de finir à la quatrième place. De nouveau qualifié quatrième à Long Beach, il a terminé la course cinquième ce qui lui permettait de prendre la deuxième place du classement derrière l’australien Will Power.

“C’est très décevant de perdre le podium en fin de course. Cependant nous repartons de ce weekend à la deuxième place du classement, et c’est le plus important. Notre but est de gagner des courses, mais aussi le championnat. Marquer le plus de points possibles chaque weekend est la clé” déclarait Tagliani à l’issue de la deuxième épreuve de la saison.

Le Canadien ne pouvait faire mieux que neuvième à Houston ce qui lui a fait perdre plusieurs places au classement général. Sur le circuit de Portland il terminait cinquième après être parti depuis la deuxième ligne. Sur l’aéroport de Cleveland il s’élançait depuis la neuvième place sur la grille avant de finir sixième. Ce résultat lui permettait de remonter à la quatrième place du classement général.



Après avoir terminé huitième au Mont Tremblant, le Canadien a enregistré deux abandons consécutifs. Tout d’abord à Edmonton c’est un contact avec Robert Doornbos au tour 69 qui le força à abandonner. A San Jose c’est un problème mécanique survenu au tour 83 qui l’a obligé à mettre pieds à terre.

Vainqueur à Elkhart Lake en 2004 de sa seule course en carrière, le pilote canadien espérait bien faire un résultat. Après s’être élancé sixième il a conduit sa monoplace à l’arrivée en cinquième position.



Alex espérait confirmer son bon résultat lors de la tournée européenne, malheureusement pour lui il n’a pu faire mieux que neuvième à Zolder, et quinzième à Assen.

A Surfers Paradise il terminait une nouvelle fois dans le top-10 à la septième place, avant de finir la course de Mexico à la quatorzième place. Au classement final il s’est classé à dixième place du classement général avec 205 points. La régularité aura été le maître mot du pilote canadien qui s’est élancé à dix reprises dans le top-10. Et sur les quatorze épreuves de la saison il en a terminé dix d’entre elles dans le top-10.

“Nous avions du potentiel pour bien faire en cette saison 2007. Malheureusement nous avons eu nôtre lot de malchance qui nous a éloigné des podiums, et d’une meilleure place au classement final. Toute l’équipe a vraiment fait du bon travail tout au long de la saison, et j’aimerais les remercier. Maintenant nous devons nous pencher sur l’avenir” déclarait Alex Tagliani à l’issue de la dernière course de la saison.

nunc mattis ut Aliquam ipsum ante.