Jimmie Johnson n’a pas la pression

Le double champion en titre de la Nascar Sprint Cup, Jimmie Johnson (No. 48 Lowe’s Chevrolet), a remporté les trois dernières épreuves sur le circuit de Las Vegas et semble un peu plus optimiste au sujet de la COT.

« La voiture offre moins d’appui aérodynamique ce qui la rend plus difficile à conduire. Mais la saison est toujours la même. Nous terminons toujours à Miami, Martinsville reste un circuit incroyable, Dover est toujours le même et que dire de Talladega. Cela reste une voiture de course sur un circuit et le spectacle va toujours être aussi bien.»

Bien qu’il soit conscient que lui et son équipe seront la cible à abattre des autres pilotes, il ne se fait pas de soucis et déclare ne pas avoir la pression pour tenter de décrocher son troisième titre.

« Je ne ressens pas plus la pression qu’il y a un an. Quand vous pilotez pour la Hendrick Motorsports, c’est surtout Rick qui vous met la pression. Il attend beaucoup de ses pilotes et des ses crew chiefs. Je ressens plus de pression de cet environnement que de l’extérieur. »

sem, Nullam ipsum ut dapibus libero. diam libero