Mark Martin est ambitieux avant Richmond

Cette année Mark Martin partage la Chevrolet n°8 avec Aric Almirola et il ne fera que vingt-quatre courses sur les trente-six inscrites au calendrier. Cela fait maintenant trois semaines que l’on n’avait pas vu Mark Martin au volant de la n°8 de la Dale Earnhardt Incorporated. Lors de la course disputée sur le Phoenix International Raceway Mark avait pris la huitième place, son meilleur résultat de la saison.

Ce samedi, Mark enregistrera son 45ème départ sur le Richmond International Raceway. Pour sa quatrième course sur le short track de la Virginie, Mark signait sa deuxième pole position en carrière, c’était le 13 septembre 1981. Ce jour là, Mark avait pris la septième place de l’épreuve. Depuis Martin a terminé 22 autres courses dans le top-10. Il compte également treize top-5 à Richmond ce qui en fait le pilote en activité le plus efficace.

La dernière victoire de la Chevrolet n°8 de la Dale Earnhardt Incorporated, remonte à près de deux ans. Le 6 mai 2006, Dale Earnhardt Jr. remportait la dernière course pour cette écurie, et c’est encore aujourd’hui la dernière victoire en carrière du pilote de la Hendrick Motorsports.

“Nous avons une longue histoire avec Richmond qui remonte au début des années 80” déclare Mark Martin. “Richmond a toujours un circuit où je prends du plaisir à venir piloter. J’étais capable de gagner là-bas en 1990, mais je pense que beaucoup de monde va se souvenir très longtemps de cette célèbre pénalité de 46 points dont j’avais écopé à l’issue de l’épreuve. Cette pénalité avait joué énormément au championnat contre nous. Mais nous avons connu de bons moments à Richmond notamment ces dernières années avec la qualification pour le Chase qui était en jeu” ajoute Mark.

Il y a trois semaines à Phoenix Martin était en lutte pour la gagne avant de faire un arrêt aux stands en fin de course pour ne pas tomber en panne d’essence. Mark et son équipe sont confiants quant aux chances de la n°8 ce samedi.

“Nous avions une très bonne voiture à Phoenix, et j’espère que cela va nous aider pour l’épreuve de Richmond” conclut Mark Martin.

ut et, ut eleifend felis justo venenatis, lectus mi, ut mattis