Livre : Crashed and Byrned

Peu de pilotes ont eu une carrière aussi étrange que Tommy Byrne : double champion de Formule Ford 1600 en 1980 puis de Formule Ford 2000 en 1981, champion britannique de F3 en 1982, auteur d’un premier test brillant en F1 sur une McLaren, la carrière de l’Irlandais s’annonçait prometteuse.

Suivi de près par Ayrton Senna, qui avec un an de décalage avait remporté les mêmes titres que lui avec la même domination, Tommy Byrne était considéré au même titre que le Brésilien comme l’un des meilleurs espoirs de sa génération.

C’était malheureusement sans compter sur un entretien désastreux avec Ron Dennis et sur une personnalité brut de décoffrage qui lui a joué de nombreux tours au fil des années.

Issu d’un milieu modeste, un brin voyou, gouailleur et arrogant, Byrne n’était sans doute pas fait pour entrer dans le moule d’une F1 déjà très policée.




Les portes de McLaren lui étant définitivement fermées, Tommy signait en désespoir de cause avec la nullissime écurie Théodore, avec laquelle il ne parvenait à se qualifier qu’à deux reprises en cinq tentatives.

Après son expérience avortée en F1, Byrne prenait le chemin des USA où il devenait l’un des piliers du championnat ARS (American Racing Series, l’antichambre du championnat CART, devenu par la suite Indy Lights), discipline dans laquelle il manquait de peu le titre trois années de suite.

Puis l’Irlandais prenait le chemin du… Mexique, pour y disputer le championnat local de F3. Expérience qui s’achevait à coups de revolver ! Cette aventure mexicaine méritait à elle seule un livre…

Aujourd’hui moniteur de pilotage sur le circuit de Mid Ohio, Tommy Byrne publie son autobiographie en collaboration avec le journaliste britannique Mark Hughes.

Dans un style très « fleuri », il revient avec beaucoup d’humour et un brin d’amertume sur son parcours.

Une lecture indispensable, qui vous permettra en outre de faire des progrès en argot anglo-irlandais !

Crashed and Byrned, the greatest driver you never saw
Par Tommy Byrne et Mark Hughes
228 pages
Langue : anglais
Editeur : Icon Books Ltd

Date de publication : 4 Septembre 2008

nec porta. ultricies Praesent ut mattis risus