Les Short-Tracks – un retour aux sources…

Pour les pilotes et les fans, les courses sur Short-Track sont un rendez-vous incontournable d’une saison et sont à l’origine de nombreuses vocations.

Que ce soit derrière le volant ou dans les tribunes, pour beaucoup, l’intérêt pour la NASCAR est lié aux courses sur Short-Track, véritable institution et qui existe partout sur le territoire américain.

C’est donc pour cela que les deux prochains week-end sont spéciaux dans le calendrier. Pour la cinquième saison consécutive, la NASCAR Sprint Cup Series va enchaîner deux courses sur les circuits d’un demi-mile – Bristol Motor Speedway et Martinsville Speedway – durant deux week-end de suite.

“Les deux courses sur Short-Tracks qui arrivent offre aux pilotes de nombreux challenges, aussi bien au niveau physique que mental.” a déclare le directeur de la NASCAR Sprint Cup Series John Darby.

« Alors qu’en moyenne un tour fait 30 secondes sur un speedway, à Bristol c’est plutôt 15 secondes. Le pilote a donc deux fois moins de temps pour penser et réagir sur le piste. Les virages s’enchaînent deux fois plus vite que tout ce qu’ils ont pu voir depuis le début de la saison. Les choses se passent plus vite et les pilotes doivent donc réagir plus vite. C’est une des clés des courses sur Short-track et ce qui rend ces courses si passionnantes pour les fans, les pilotes et les équipes. »

id adipiscing elementum dolor consequat. justo at leo mattis ut mi, efficitur.