Carl Edwards : le meilleur pilote Roush

En voyant déroulement de la saison 2008 de la NASCAR Sprint Cup, on pouvait penser que 2009 ressemblerait à une bagarre en Kyle Busch, Carl Edwards et Jimmie Johnson. Le premier à certes trois victoires mais ne pointe qu’à la dixième place au général. Johnson est devant, comme d’habitude, même s’il ne semble pas aussi fort que par le passé. Mais comme Tony Stewart, le triple champion se livre vraiment à partir d’Indianapolis.

Et Carl Edwards dans tout ça ? Vainqueur de neuf courses la saison passée, le pilote Roush n’a pas enregistré le moindre succès cette année. Il souffre, tout comme ses deux autres coéquipiers Matt Kenseth et Greg Biffle pour ce qui est des pilotes Roush éligibles pour le chase.

Avec seulement cinq top-5 et neuf top-10, Edwards pointe actuellement à la sixième place du classement général avec de 150 points d’avance sur Biffle, premier non qualifié. A partir d’Edwards, ont peut donc considérer que la qualification pour le chase est déjà bien avancée. Attention toutefois : s’il venait à terminer deux fois assez loin, sa qualification serait remise en question.

Son seul abandon cette année a été enregistré à Talladega après son spectaculaire accident. On remarque également que ses performances s’améliorent petit à petit ce qui ne peut qu’être bon pour la suite.

De plus, le champion Nationwide 2007 dispose d’excellentes statistiques sur les circuits à venir. C’est lui qui a la meilleure position moyenne à l’arrivée au Michigan alors qu’il fait parti des tous meilleurs à Indianapolis, Pocono, Watkins Glen et Atlanta. Enfin, l’épreuve de Bristol devrait se passer sans encombre (il à d’ailleurs remporté les deux derniers Sharpie 500 en 2007 et 2008). Il est un peu moins bon à Richmond, mais sa qualification pour le chase sera sûrement validée d’ici là.

En fait la question que tout le monde se pose ne concerne pas la qualification d’Edwards pour les playoffs mais plutôt sa possibilité à suivre les meilleurs pendant le chase. Et pour l’instant, le réponse n’est pas vraiment positive…

consectetur venenatis, libero facilisis venenatis id,