Un point sur le Chase avant Bristol

Trois rendez-vous : voilà ce qu’il reste aux pilotes de la NASCAR Sprint Cup pour se qualifier pour le Chase en 2009. Si pour certains, l’objectif est déjà rempli, certains sont encore en ballotage plus ou moins favorable.

Tony Stewart est d’ores et déjà qualifié pour les playoffs. Son unique objectif sera la victoire ce week-end pour amasser un maximum de points de bonus bien qu’il soit déjà bien loti avec ses trois victoires.

Il en va de même pour Jeff Gordon, actuellement second au classement général. Le quadruple champion de la NASCAR n’a plus gagné depuis 2002 à Bristol mais se montre toujours très performant sur ce circuit. Si Gordon perd moins de 46 points par rapport au treizième du général à Bristol, son billet pour les playoffs sera définitivement validé. Une seconde victoire cette année serait la bienvenue pour lui afin d’avoir un minimum de points de retard sur Stewart, Mark Martin et Jimmie Johnson avant le New Hampshire.

Jimmie Johnson est dans une situation similaire à cette de son illustre équipier. Avec Gordon, il est le seul pilote à pouvoir espérer une qualification pour le Chase dès Bristol. Pour cela, il doit limiter à 21 le nombre de points perdus sur le treizième du classement de la Sprint Cup. De plus, le triple champion en titre essayera de remporter sa première course sur le Bristol Motor Speedway.

Du côté de Carl Edwards, la victoire n’est pas impérative mais elle ferait surement un bien fou au pilote Roush puisqu’il ne s’est toujours pas imposé cette saison. C’est d’ailleurs lui qui a remporté les deux derniers Sharpie 500. Denny Hamlin, quant à lui, n’a jamais gagné dans le Tennessee mais s’est toujours montré très performant. Quand à Kurt Busch, il s’est montré très performant ses derniers temps et peut se montrer optimiste avant cette course de Bristol puisqu’il compte cinq succès sur cet ovale.

Tous ces pilotes disposent de plus de 175 points d’avance sur Vickers, treizième du général. Sauf accident de parcours majeur, leur place pour le Chase est quasiment acquise.

Viennent ensuite les pilotes dits en ballotage favorable. A commencer par Juan-Pablo Montoya, neuvième à Bristol en début de saison, et Kasey Kahne qui avait terminé dans le top-5 des Food City 500. Ces deux pilotes ont plus de cent points d’avance sur le vainqueur du Michigan.

Ryan Newman dispose de 66 points d’avance sur le pilote Red Bull, mais ses récentes performances (un seul top-10 lors des neuf dernières courses) n’incitent pas à l’optimisme. Avec un seul top-5 en quinze courses à Bristol, on devrait encore voir Newman se trainer dans le peloton ce week-end. Greg Biffle sera sûrement devant lui, avec ses deux top-5 obtenus depuis Indianapolis inclus et sa position moyenne à l’arrivée de 12,1.

Que penser de Matt Kenseth ? Avec cinq top-10 depuis Las Vegas, le champion 2003 n’est pas vraiment dans le coup cette année. S’il compte déjà deux victoires sur ce short-track, il y est moins à son aise depuis 2007 et au regard de sa saison, Kenseth jouera plutôt le maintient que la victoire au contraire de Mark Martin qui voudra rattraper le retard pris au Michigan à cause de sa panne d’essence.

Brian Vickers n’a jamais terminé dans le top-10 à Bristol, mais ses six top-11 consécutifs, sa position au général ainsi que son sponsor devraient lui donner des ailes. Il en aura bien besoin. Clint Bowyer, quant à lui, grignote un peu de son retard tous les week-ends et le voilà à Bristol, circuit où il s’est toujours bien comporté. L’occasion pour lui une partie des 58 points de retard qu’il a actuellement.

Kyle Busch pourra compter sur sa victoire en Truck Series pour avoir le boost nécessaire afin de revenir aux portes du top-12. Soixante-dix points de retard ne sont pas irrattrapables pour lui, mais il devient urgent d’enchainer les top-5 voir les victoires. Avec une position moyenne à l’arrivée de 5,7 sur les sept dernières courses de Bristol, le pilote Joe Gibbs peut se convaincre que tout n’est pas encore perdu, surtout avec Atlanta et Richmond avant la fin de la saison régulière.

adipiscing id commodo felis Lorem eleifend risus venenatis, id, felis