Sharpie 500 : faits marquants

Kyle Busch a remporté les Sharpie 500, sa seizième victoire en NASCAR Sprint Cup Series, en 174 départs.

Cette victoire est la quatrième de Kyle cette année et ce n’est que son huitième top-10 en cette saison 2009.

En dix courses sur le Bristol Motor Speedway, Kyle compte trois succès et sept top-10. C’est d’ailleurs sur cet ovale qu’il a remporté le plus de succès. Il s’agit du seul endroit où Busch s’est imposé à plus d’une reprise.

C’est la première fois de sa carrière que le pilote de la Joe Gibbs Racing réalise le sweep – gagner les deux courses disputées sur le même ovale la même saison. C’est son frère Kurt qui avait été le dernier à faire le sweep à Bristol, c’était en 2003 lorsqu’il pilotait pour la Roush Fenway Racing.

Pour la première fois depuis la saison 1995 et les victoires de Jeff Gordon et Terry Labonte, il n’y a pas eu de victoire d’un pilote Ford lors d’au moins une des deux courses. De 1996 à 2008, la marque à l’ovale bleu avait accumulé un total de quinze succès avec sept pilotes différents – Rusty Wallace et Kurt Busch (4 succès chacun), Matt Kenseth et Carl Edwards (2 succès chacun) Dale Jarrett, Mark Martin et Elliott Sadler (1 victoire chacun) – pour deux sweep (Kurt Busch en 2003 et Rusty Wallace en 2000).

Mark Martin a terminé second de cette épreuve pour son millième départ dans l’une des trois séries nationales de la NASCAR. Il signe du même coup son vingt-troisième top-10 en quarante-deux courses à Bristol et sa douzième arrivée parmi les dix premiers en 2009.

Marcos Ambrose, troisième, a signé son deuxième top-10 en autant de courses disputées à Bristol. C’est aussi son meilleur résultat en carrière sur ovale. Jusqu’à présent il avait une quatrième place à Talladega fin avril pour meilleure performance.

Dale Earnhardt Jr. a terminé l’épreuve en neuvième position ce qui est son second top-10 de suite. Il fallait remonter à la quinzième course de la saison 2008 pour trouver trace de deux arrivées parmi les dix premiers. A cette époque là, il s’était imposé au Michigan après avoir terminé quatrième à Pocono la semaine précédente.

Une fois n’est pas coutume c’est Scott Speed qui a été le meilleur des rookies lors de cette antépénultième manche de la saison régulière.

Tony Stewart continue de mener le championnat avec 220 points d’avance sur Jimmie Johnson. Ils sont tous deux assurés d’être dans le Chase au soir de Richmond, tout comme le troisième de ce classement, Jeff Gordon. Les dix-huit premiers pilotes sont encore éligibles pour les playoffs.

La Richard Motorsports poursuit sa série de courses consécutives à l’arrivée, avec 148. Ce chiffre tient compte des quatre pilotes de l’écurie. La Stewart Haas Racing est la seule autre écurie comportant plusieurs pilotes, à ne pas avoir enregistré d’abandons cette année.

Tony Stewart et Elliott Sadler sont les deux pilotes ayant le plus d’arrivées consécutives avec 46 chacun.

amet, efficitur. dolor. libero leo massa luctus porta. consequat.