Rétro 2009 – NASCAR Camping World Series East

Le Champion :
Ryan Truex a débuté la saison avec très peu d’expérience au volant de voitures de 1500 kg de la NASCAR Camping World Series (NCWS), mais à en juger par ses résultats, personne n’aurait pu s’en douter.

Agé de 17 ans, le petit frère de Martin Truex Jr a débuté la saison assez timidement mais il a terminé sa saison de rookie par huit top-10 consécutifs. Il rejoint ainsi Joey Logano, le seul autre pilote à remporter le titre de rookie et le championnat lors de la même saison, en 23 ans d’existence de la NCWS East.

Pilote de développement de Michael Waltrip Racing, Truex s’est imposé sur le Thompson International Speedway et a prouvé, malgré son inexpérience, qu’il était doué sur circuit routier, en remportant les courses sur les circuits de Watkins Glen International et de Lime Rock Park. Il a égalemnt signé deux poles, sur le South Boston Speedway et sur le New Hampshire Motor Speedway lors de la course de juin.

Des rookies talentueux :
Derrière le champion, vainqueur de trois courses en 2009, les autres rookies se sont également illustrés en remportant quatre autres courses sur les 11 présentes au calendrier.

Brett Moffitt, jeune pilote de 16 ans, a remporté deux courses. Pour son premier départ en NCWS East sur le Greenville Pickens Speedway, il a réalisé la pole. Lors de la quatrième course de la saison, sur le South Boston Speedway, il a remporté sa première victoire, avant de récidiver lors de la dernière course de l’année sur le Dover International Speedway.Ce neuvième top-10 lui a permis de terminer le championnat sur la troisième marche du podium.

Matt DiBenedetto, pilote de Joe Gibbs Racing, a lui aussi remporté deux courses. Bien qu’il n’ait pris le départ que de 7 courses, le jeune pilote de 17 ans a enregistré cinq top-10 dont deux victoires : sur le Tricounty Motor Speedway et au New Hampshire en juin. Il s’est également illustré sur les circuits routiers avec deux poles, à Watkins Glen et à Lime Rock.

Malgré des programmes limités en 2008, Alan Tardiff et Alex Kennedy étaient également candidats au titre de rookie de l’année. Tous deux ont terminé la saison dans le top-10. Tardiff a terminé huit de ses dix courses dans le top-10 et a signé une pole alors que Kennedy termine 10e du championnat avec trois top-10.

Des vétérans toujours dans le coup :
Alors que le champion 2008, Matt Kobyluck, n’a terminé que sixième, ses collègues vétérans Eddie MacDonald, Jody Lavender et Steve Park ont connu des saisons exceptionnelles bien qu’ils aient piloté des voitures appartenant à des équipes indépendantes.

MacDonald a réalisé le meilleur classement de sa carrière en terminant à seulement 34 points de Truex. Il a remporté une course sur le New Hampshire Motor Speedway et a obtenu le nombre record de top-10 de la saison :10 en 11 départs. Il a également réalisé la première pole de sa carrière sur l’Adirondack International Speedway avant de faire de même en septembre au New Hampshire.

Pour sa deuxième saison en NCWS East, Lavender a connu une saison 2009 convaincante. Après avoir mené le championnat après quatre courses dans la première moitié de la saison, le vétéran a finalement terminé l’année en quatrième place avec cinq top-5.

Après une carrière en NASCAR Sprint Cup Series, Steve Park est arrivé à plein temps en NCWS East en 2008. En 2009, il a progressé de façon significative avec une pole à Thompson et une victoire à Adirondack. Avec sept top-10, il termine la saison à la cinquième place du championnat.

On aurait aimé les voir plus souvent :
Des pilotes talentueux ont participé à un petit nombre de courses mais ne sont pas passés inaperçus.

Ryan Gifford, pilote de Richard Childress Racing, n’a pris le départ que de quatre courses, mis il a terminé trois fois dans le top-5, dont deux fois à la deuxième place à South Boston et à Dover. Son coéquipier, Ty Dillon, le petit-fils de Childress, n’a lui pris que trois départs mais aterminé deux fois dans le top-10.

Le spécialiste des courses routières, Patrick Long, est également doué sur ovale. Il a pris le départ de quatre courses et à chaqie fois il s’est classé dans le top-10. Il était tout proche de la victoire à Watkins Glen et a terminé cinquième à Tri-County. Il a aussi couru dans la NCWS West à quatre reprises avec une victoire à la clé.

Les pilotes de dirt tracks Kevin Swindell et Josh Richards ont également fait forte impression lors des trois départs qu’ils ont pris. Swindell était un candidat à la victoire lors des deux courses du New Hampshire. A Dover, il a connu un début de course impressionnant avant que sa transmission ne le trahisse. Richards a terminé quatrième de la première course à Greenville Pickens et a eu deux bonnes courses au New Hampshire et à Dover mais sans réussir à bien terminer lors de ces deux épreuves.

Dakoda Armstrong, ancien pilote de karting et de midget, a pris quatre départs dans la première moitié de la saison. Il a terminé dans le top-10 à Tri County avant de signer un contrat comme pilote de développement avec Penske Racing et de rejoindre l’ARCA Re/Max Series.

Max Gresham et Corey LaJoie ont eux aussi pris trois départs en NCWS East. Gresham a signé deux top-10 chez Joe Gibbs Racing avec DiBenedetto tandis que LaJoie s’est classé troisième sur le « Monster Mile » de Dover.

Un championnat serré :
Il y a eu sept vainqueurs différents en 11 courses et seul Truex compte plus de deux succès. Six courses se sont terminées avec un écart de moins de 1 seconde et trois autres avec moins de 2 secondes. Quatre épreuves ont fini sous le régime « green-white-checkered ».

Trois pilotes étaient mathématiquement titrable au départ de la dernière course. Au final, Truex devance MacDonald de 34 points, ce qui constitue le cinquième plus petit écart de point entre le champion et son dauphin depuis la création du championnat. Le quatrième du championnat a fini la saison avec moins de 100 points de retard sur Truex.

La prise de pouvoir de Toyota :
L’année 2009 a vu la première victoire de Toyota en NCWS East avec DiBenedetto à Tri County. Les Camry de Michael Waltrip Racing et de Joe Gibbs Racing ont remporté cinq autres courses. A elles deux, ces équipes Toyota ont remporté six poles, ainsi que les championnats pilotes et rookies avec Truex.

Kyle Busch
En 2009, Kyle Busch a tenté ce que Kevin Harvick et Kasey Kahne avait raté respectivement en 2007 et 2008 : remporter les Long John Silver’s 200 sur l’Iowa Speedway, la course qui regroupe tous les pilotes de NCWS (East et West). Il y est parvenu mais contrairement à Harvick et à Kahne, Busch n’avait pas remporté le NASCAR Sprint All-Star Challenge qui avait eu lieu la veille sur le Lowe’s Motor Speedway.

diam ipsum ut mattis sit sem, id, ut